Comprendre le SOPK : pour un soutien au naturel !

Le SOPK n’est pas une pathologie : ce sont des symptômes cumulés, de déséquilibre hormonal “hyper androgénique”. C’est à dire : un ensemble de symptômes provoqués, par un trop plein d’hormones mâles. Aussi ce qui va nous intéresser sera de comprendre la cause du déséquilibre hormonal (les racines du problème), afin de ne pas traiter que les symptômes (la surface du problème : les célèbres, “symptômes”, des SOPK).

Pour qualifier un SOPK : faire une liste des symptômes cumulés :

Le point commun des SOPK (et l’une des raisons principales qui fait que l’on en soupçonne un) : sera que la fertilité est affectée, les règles stoppées ou rares, et que l’ovaire, présentera presque toujours à l’échographie, des « grappes » de petits kystes  remplis de liquide :  témoins que l’ovulation ne se passe pas assez souvent, ni de façon assez fluide.

L’équilibre hormonal est remis en question, dans le sens d’une hyper androgénie, c’est-à-dire d’un trop plein d’hormones mâles : testostérone, DHEA et androstérone : qui vont freiner le cycle féminin : cycle qui nécessite un équilibre fragile entre œstrogènes et progestérone, et 3 temps de fluctuations : pour ces hormones femelles, que le trop plein d’hormones mâles, vient perturber.

En temps normal, les femmes produisent majoritairement progestérone et œstrogènes, et n’ont que 10% du niveau masculin de testostérone dans le sang.  Cette testostérone est produite essentiellement par les ovaires et en moindre quantité, par les glandes surrénales, et est naturelle = une certaine dose est nécessaire à toute femme pour être en bonne santé. Ce qu’il faut retenir, est que si à un moment, notre corps produit trop d’hormones mâles (et que cela perturbe les hormones femelles) :  c’est parce qu’il connait un déséquilibre chronique : et c’est les causes du déséquilibre qu’il faut traiter, pour guérir, l’hyper androgénie, et le SOPK.

Les 5 symptômes de l’hyper androgénie, qui amènent à soupçonner, un « SOPK » :

  • Règles rares ou absentes totalement.
  • Anovulations = ou plus précisément, une infertilité avec difficultés diverses à lire son cycle. En symptothermie : on ne verra pas la glaire cervicale fertile évoluer normalement. Et la température mettra beaucoup de temps à monter après les règles. Deux signes que l’ovulation « tarde », met du temps : le pic œstrogénique est freiné, avec récurrence.
  • Acné, hyper pilosité (hirsutisme) sur le visage ou à des endroits ou elle n’est pas attendue. Et inversement, une alopécie : des chute des cheveux sur le crane.
  • Changements d’humeur anormaux, agressivité, dépression … encore une fois, qui sont alimentés par le déséquilibre chronique : beaucoup de testostérone : et des œstrogènes déséquilibrés : trop ou pas assez.
  • Des soucis de poids : obésité ou minceur ++

En naturopathie, on verra que deux profils de femmes sont touchées par les SOPK : les hyper glycémiques, et les “intoxiquées” :

1/ Soit le SOPK s’est développé parce qu’une hyperglycémie chronique est présente : et a bougé votre équilibre hormonal. Par alimentation trop sucrée, manque de sport, sédentarité, ou encore par soucis de stress, de manque de sommeil, ou de métabolisme : le foie et les muscles ne répondent pas correctement au glycogène, aussi vous êtes en production +++ permanente d’insuline, ce qui peut élever le taux d’androgènes. Ici, bien souvent les surrénales s’activent, et le cortisol est déséquilibré, entretenant, des soucis hormonaux. Ici, les symptômes du SOPK seront une prise de poids ou de l’obésité, des problèmes métaboliques et de l’acné, de l’hirsutisme et/ou une perte de cheveux récurrente. Ce sont les taux élevés chroniques d’insuline qui stimulent les ovaires dans leur production de testostérone ce qui par suite, perturbe le fragile équilibre entre œstrogènes et progestérone, nécessaire à la santé de la peau et des cheveux. Parmi les symptômes qui en découlent figurent aussi, les maux de tête, la rétention d’eau, des règles abondantes (ou absentes).

2/ Soit c’est une inflammation chronique du corps, provoquée par une intoxication chronique, qui ont amené le SOPK. L’intox chronique est entretenue par une combinaison de facteurs : le stress, le manque de sommeil, une alimentation beaucoup trop « pro inflammatoire », mais aussi par des perturbateurs endocriniens ingérés, qui ont pu dérégler les hormones.  

A noter : des intolérances alimentaires peuvent être perturbateurs endocriniens, mais aussi les traitements pris de par le passé (par voie orale ou par la peau) : ainsi que les contraceptions hormonales consommées (antériorité contraceptive). Plus elles ont été commencées jeunes et prises sans arrêt : plus cela est une pollution importante (implant hormonal, pilule, injections hormonales …). Ces traitements ont mis en pause les hormones naturelles de la femme pour s’y substituer et prendre leur place sur vos récepteurs hormonaux (c’est la définition du “perturbateur endocrinien”) : ce qui a amené un terrain qui ne sait pas produire seul et au naturel, son équilibre hormonal féminin régulier, et qui est donc, « favorable » au développement, du SOPK. Les femmes concernées par cette origine de SOPK, n’ont généralement pas d’obésité, et peuvent même être très menues, et avec un taux d’œstrogène inférieur à la normale, ce qui les empêche d’ovuler et de produire de la progestérone.

Idem : les contraceptions non hormonales, mais qui ont pu perturber la thyroïde, peuvent compter parmi les multiples, facteurs combinés, responsables des symptômes SOPK (exemple : le stérilet cuivre) : car les ovaires ont besoin des T3 et T4,  pour travailler de façon régulière et équilibrée.

Soulager le SOPK avec les plantes :

1/ Glow Up a créé EN DOUCEUR, pour soulager les symptômes du SOPK et freiner leur progression. Elle combine les familles de plantes pour un confort quotidien meilleur :

  • Des plantes détoxifiantes : dans En douceur, vous retrouverez la bardane et le romarin, pour aider à éliminer l’excès d’hormones naturelles et synthétiques, ainsi que les toxines accumulées dans le corps qui contribuent au déséquilibre hormonal. Elles contribuent aussi à réduire l’acné. Les autres plantes détoxifiantes utiles dans les cas de SOPK seront : l’ortie piquante, le pissenlit, le moringa, le chardon marie, la mélisse.
  • Des plantes adaptogènes et anti inflammatoires : dans En Douceur, vous retrouverez des plantes anti inflammatoires : le curcuma, l’estragon, vous aidant à mieux gérer le stress et la stabilité hormonale. Vous pourrez leur coupler des compléments spécifiques, au ginseng, ou à la  mélisse :  pour réduire le stress et les états d’anxiété.
  • Une plante régulatrice des hormones de la femme : l’achillée millefeuille.

2/ Pour réguler spécifiquement votre équilibre hormonal, sous SOPK, nous conseillons de cumuler à EN DOUCEUR : le complexe équilibrant FEMINITEA : ses plantes contribuent à équilibrer les hormones, régulariser le cycle menstruel, favoriser l’ovulation et réduire les troubles reproductifs courants, en un jour sur deux : un jour EN DOUCEUR, un jour FEMINITEA.

3/ Pour les règles très douloureuses et irrégulières sous SOPK, on conseillera de cumuler en un jour sur deux : un jour EN DOUCEUR, un jour DRAMA QUEEN.

Changer aussi mon mode de vie :

En plus des cures de plantes, il faut vous référer à votre type de SOPK : pour changer la situation : et freiner la métabolisation des hormones mâles en trop, qui freinent le travail, des hormones femelles, et provoquent les micro kystes (qui sont en fait une réserve ovarienne qui n’a pas pu être stimulée normalement et régulièrement, dans l’ovaire).

Plusieurs études montrent que la nourriture, le sommeil, le stress et le mode de vie jouent un rôle clé dans le développement de ce syndrome.

  • Stabilisez votre taux de sucre dans le sang (stop aux sucres raffinés, farines raffinées, aux tabacs, café, alcools, aux divers “toxiques” pour le foie …).
  • Réduire l’inflammation chronique (plus d’aliments pro inflammatoires : du brut et du bio : éliminer le lactose, le gluten, les produits avec additifs alimentaires chimiques … )
  • Faites une cure de détox : ici un naturopathe pourra vous suivre et vous aider, mais la base est de revenir à une alimentation très riche en légumes et fruits frais. Et de combiner cela à une activité physique régulière : qui améliorera la sensibilité à l’insuline et le processus de détoxification.
  • Prendre des bonnes graisses (l’huile de coco, l’huile d’avocat, les graisses animales notamment de poissons gras) : nos hormones sexuelles sont constituées de cholestérol et de protéines. Si vous ne mangez pas assez de bonnes graisses, votre corps sera incapable d’en produire. De plus les Oméga 3 ont un effet anti-inflammatoire et la vitamine D contribue à la production des hormones sexuelles de façon équilibrée. Osez les fruits de mer (pour le zinc et l’iode).
  • Travaillez sur vos niveaux de stress : un stress chronique fait grimper le taux de cortisol, une autre hormone clé. Quand le corps subit un stress permanent, il se met à produire du cortisol au lieu de progestérone et, en conséquence, la testostérone augmente. Tout est lié.

Article par Audrey GUILLEMAUD pour Glow Up.

45 réponses sur "Comprendre le SOPK : pour un soutien au naturel !"

  • Anaïs

    Bonjour,
    Merci pour cet article! J’ai réussi à réguler mes symptômes de SOPK notamment grâce à l’Ebook de Marion Nutrition sur le sujet et la cure En Douceur. 🙌🏼 Je cherche maintenant à retrouver mon cycle et je n’avais pas pensé que mon stérilet au cuivre pouvait être une des causes.. J’ai commandé deux cures Back to the moon (avant de voir sur Feminitea était plus recommandée), est-ce qu’il vaut mieux continuer quand même ou me conseillez-vous d’arrêter pour passer à Feminitea?
    Merci pour tout ce que vous faites pour les femmes puissent vivre leur cycle plus sereinement ✨

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, avec un SOPK Back to the Moon peut être tentée en cure de relance, il n’y aura pas de contre indication.

      Néanmoins en cure à moyen terme (= tant que le SOPK n’est pas maitrisé et en voie de réduction) : c’est plutot Feminitea qu’il faut viser. D’autant qu’avec En Douceur, elles s’harmonise mieux 🙂 !

      Douce soirée !

      Répondre
  • Sarah

    Bonjour glow up, étant en Australie j’aimerai savoir si il serait possible de commander en ligne ?
    Je prend actuellement la pilule pour le SOPK mais je songe arrêter de la prendre car trop d’effets secondaires.
    Comment dois-je procéder ? Est-il possible d’arrêter la pilule et de prendre vos infusions directement ? Sans forcément attendre que les hormones artificielles partent.

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, oui nous livrons à l’international, il faudra simplement le préciser lors de la commande et régler 20 euros de port international.

      Pour nos cures, En Douceur peut se prendre même si une pilule est encore en cours. Pour Feminitea, vous pouvez la prendre dès le 1er jour sans pilule.

      Douce soirée !

      Répondre
  • Phi

    Bonjour,
    J’ai bientôt 30 ans et j’ai arrêté la pilule il y a 2 ans (après 12 ans de contraception hormonale : patch puis pilule). Au bout de 6 mois j’ai commencé à avoir des cycles très irréguliers, jusqu’à 90 jours, et de l’acné sur la mâchoire régulièrement. J’ai essayé Rebelle et le gel anti acné qui n’ont pas trop fonctionné sur mois ou très peu. J’ai été diagnostiqué SOPK il y a un an (écho avec plusieurs “kystes” ovarien). J’ai essayé Back to the moon puis Féminitea et mes cycles semblent se régler, mon acné aussi. Ce n’est pas encore parfait, mais je vois nettement la différence. Merci pour toutes ces informations et pour votre travail sur les cures que je ne quitte plus !
    Je cumule désormais Féminitea et je fais une pause pendant mes règles et je la remplace par En Douceur. Est ce le plus adapté ?

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, merci pour votre message. Avec un SOPK, il est recommandé de prendre En Douceur au besoin : et pas uniquement pendant les règles. Mais de la prendre, dès que vous avez des symptômes inconfortables liés au SOPK. Feminitea et En Douceur, sont cumulables. Douce journée !

      Répondre
  • Virginie

    Bonjour je suis sopk mais je suis sous pilule donc pas de soucis de régulation de règle ni douleur mais j’ai de l’acné malgrés la pilule,
    Quel Cure me conseiller vous? J’aimerai dans l’avenir arreter la pilule et passer au stérilet mais l’acné me fait peur.. .
    Merci

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, si vous êtes toujours sous pilule, seule Rebelle pourra vous aider à maitriser l’acné hormonale, car elle est détox. Et pas nos autres cures, qui agissent sur l’ovaire (car l’ovaire est bloqué, sous pilule, nous n’avons pas ce levier d’action dans nos possibles).
      Douce journée !

      Répondre
  • Sansac

    Bonjour Glow up,
    Tout d’abord un immense merci pour ce que vous faites. J’ai découvert votre site par conseils d’une amie : c’est super !!!

    Je voudrais commander mais je ne sais pas quoi prendre car je suis dans un cas mixte, je vous expose donc mon (long désolée) parcours :
    J’ai 23 ans. J’ai pris la pilule (Ludéal Gé) de mes 15 à mes 21 ans. 1ere prise de pillule après avoir eu une fois mes lunes puis 6 mois sans rien et ensuite des petits saignements tous les 10 jours. Pillule prise pour “réguler” tout cela et car associée à un traitement pour l’acnée sévère : roaccutane. Quand j’ai arrêté la pilule : aménorrhée (qui est toujours présente depuis 2 ans) et perte de libido. J’ai été diagnostiquée SOPK (échographie + analyses hormonales : mon corps est en phase folliculaire apparemment). Je n’ai pas d’androgénie, rarement un ou deux boutons d’acné, je prends du poids facilement mais avec sport et alimentation équilibrée j’arrive à peu près à réguler : j’ai un IMC normal. Lors de l’arrêt de la pilule, avec mes symptômes, on m’a conseillé de prendre : extrait d’achillée millefeuille + extrait de bourgeon de framboisier + gattilier en gélule (ma LH est inférieure à ma FSH). J’ai pris ces plantes pendant 2 ans et quasiment arrêté gluten et produits laitiers. La libido est plutôt bien revenue mais pas les lunes. J’ai essayé d’arrêté le mois dernier mais dans ce cas ma libido disparaît et mes hormones ont chuté…

    Du coup, ma question est : parmi vos produits, qu’est-ce qu’il est mieux de prendre ? Un hydrolat de Sauge Scarlée pendant 40 jours (conseillée dans une autre publication) + “En Douceur” ? Faut-il ajouter aussi “Feminitéa” ? ou prendre seulement “En Douceur” ? ou les deux tisanes mais sans hydrolat ? Ou alors “Back to the Moon” parce que ça commence à faire longtemps que je suis en aménorrhée ?

    J’ai l’impression que mon cycle n’a jamais eu le temps de se mettre vraiment en marche et que mes ovaires n’ont pas eu l’occasion de se développer… J’espère vraiment que vos tisanes vont m’aider à relancer sainement tout cela !

    Si vous m’avez lue jusqu’au bout, merci beaucoup.

    Bon courage dans tout ce que vous faites, et encore bravo !

    Zoé

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, il faut laisser le temps à vos cycles de se mettre en place naturellement, car si je lis bien, cela ne fait que 2 ans sans pilule, et elle a été prise en continue des 1eres règles à 21 ans. Avez vous bien arrêté la pilule, et roaccutane? car ce sont de (forts) perturbateurs endocriniens … et de mon point de vue, vous avez des “symptomes SOPK” certes, mais vu le peu de temps laissé à vos cycles pour se mettre en place naturellement (il faut en moyenne, à une femme, 100 cycles naturels vécus, pour devenir régulière), il n’y a pas besoin d’être trop “interventionnistes”, mais équilibrer le mode de vie et laisser du temps, au corps.

      Il vaut mieux ne pas y aller “trop fort” pour votre ovaire, prendre Feminitea plutot qui est une réequilibrante, mais pas de sauge directement ni Back To The Moon, qui serait sans doute, trop forte, compte tenue de la situation. Prenez en plus, des vitamines du groupe B, et de l’huile d’onagre, qui seront bonnes pour votre santé menstruelle et complémentaires.

      Douce journée !

      Répondre
    • Coirre

      Bonjour Zoé,
      Je ne sais pas si ton problème à été réglé depuis que tu as posté la question.
      je tiens néanmoins à te faire part de mon expérience avec l’arrêt de la pilule;
      J’ai été en aménorrhée 3 ans durant, diagnostiqué à 3 reprises SOPK. Pas de symptômes évocateurs plus que ça, à part la perte de cycle.
      Il se trouve que j’avais une aménorrhée hypothalamique, malgré mon IMC “normal”.
      Je tiens juste à partager cela, afin que tu te poses aussi des questions concernant ton alimentation et hygiène de vie : es-tu du genre à stresser, angoisser? Manges tu suffisamment, ou as tu tendance à contrôler ce que tu mange? Fais-tu de l’exercice, et si oui, n’est ce pas en excès?

      Je te souhaite de trouver tes réponses et de te réguler…
      Manon

      Répondre
  • Léa

    Bonjour,

    J’ai été diagnostiquée SOPK il y a peu de temps. Mes cycles sont longs (environ 60 jours pour le moment). J’envisage de prendre vos cures En douceur et Feminitea : à quel moment doit-on les commencer ? Est-ce qu’il faut les combiner chaque jour ? Ou seulement l’une pendant un temps puis l’autre ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

    Répondre
  • Sansac

    Merci beaucoup pour votre réponse ! Je ne l’avais pas vue avant (car je pensais que j’aurais été alertée par mail!). Je suis tout à fait de votre avis, il faut laisser du temps aux choses pour qu’elles se mettent en place et je ne veux plus brusquer ou agresser mon corps comme on a pu m’obliger à le faire… J’ai arrêté roaccutane et la pilule bien sûr ! Et je n’y retoucherais plus.
    Je ne prends qu’achillée millefeuille, framboisier et gattilier pour l’instant. Je vais donc suivre vos conseils 🙂 Merci beaucoup, bon courage pour développer tous vos produits et encore bravo pour ce que vous faîtes !

    Répondre
  • Marina

    Bonjour, pour cumuler En Douceur et Feminitea, est-ce qu’il vaut mieux alterner en les prenant un jour sur 2, prendre une infusion de chaque par jour ou ou carrément 2 infusions de chaque infussettes chaque jour (4 infusions ça commence à faire beaucoup 😅) ?
    Merci d’avance 💚

    Répondre
  • Marina

    Bonsoir, bien qu’ayant un cycle régulier et indolore, je suis atteinte du SOPK (acnée, pilosité, alopécie), à la lecture de votre article il semblerait que vous recommandiez pour cela de combiner les cures « En Douceur » et « Feminitea ». Cependant en regardant de + près le descriptif de vos produits « Feminitea » et «You Glow Girl » me paraissent mieux adaptés à mes problématiques (plutôt que « En Douceur » qui a l’air très axé « douleur »). Qu’en pensez-vous ? Par ailleurs, les premiers symptômes sont apparus à l’arrêt de ma pilule pour la pause d’un stérilet au cuivre, me confirmez-vous que cela pourrait être lié ? Si oui vaut-il mieux envisager de retirer ledit stérilet ? Un grand merci d’avance.

    Répondre
  • Clémence

    Bonjour,

    J’ai été diagnostiqué SOPK il y a un peu plus de 10 ans. Après l’arrêt de pillule il y a 4 ans je suis tombé enceinte tout de suite, un vrai petit miracle, je pensais que ça serait beaucoup plus compliqué. Après mon accouchement on m’a posé un stérilet. Après avoir retiré mon sterilet il y a 1 an, mon compagnon et moi nous essayons d’avoir un autre enfant. Depuis 2 mois je prends la cure baby boost mais je pense que cela n’est pas suffisant. Puis-je prendre une autre cure pour mon SOPK en complément de baby boost?

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Clémence,

      Pour le SOPK, vous pouvez vous tourner vers notre cure En douceur qui ne pourra je pense vous être que bénéfique, cependant cette cure n’est nullement liée à la fertilité, elle visera à apaiser les désagréments causés par le SOPK, uniquement.

      Répondre
  • Mariam

    Bonjour, et merci pour ce site 🙂

    Je voulais avoir votre avis à propos de mon cas : j’ai 29 ans, je souffre d’un SOPK depuis 10 ans. J’ai pris Androcur pendant 3 ans, et je l’ai arrêté il y a 6 mois. Mes règles ne sont revenues qu’une seule fois depuis… et mes symptomes de SOPK reviennent (hyperpilosité surtout, peau grasse)
    Quelle cure me conseillez-vous pour ré-équilibrer mon cycle et faire revenir mes règles ? 🙁

    Merci d’avance

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Mariam,

      Dans cette situation, le choix d’une cure dépend avant tout de la date des dernières menstruations:
      – Si les dernières règles datent de 3 mois ou plus, alors il s’agit d’une aménorrhée et dans ce cas, Back to the moon est à prendre jusqu’au retour des saignements et ensuite 3 mois de Feminitea réguleront les cycles en douceur.
      – Si en revanche les dernières menstruations se sont produites il y a moins de 3 mois mais qu’elles sont irrégulières, alors 3 mois de Feminitea seule sont à envisager.
      Bien sûr ces deux cures sont ok si SOPK. Pour mieux comprendre, je vous invite à jeter un oeil à cet article:https://glowup-shop.com/je-veux-le-retour-de-beaux-cycles-feminitea-ou-back-to-the-moon/

      Répondre
  • Margaux

    Bonjour,
    J’ai arrêter la pilule en janvier dernier car le souhait d’avoir un bébé. Il y a peu je n’ai pas eu mes règles pendant presque 70 jours. J’ai fais une prise de sang il y a deux semaines et j’ai le SOPK. Quelle cure me conseiller vous pour mon souhait de vouloir un bébé ? Merci à vous

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Margaux,

      Quand les cycles, règles sont irréguliers, la cure Feminitea est préconisée durant 3 mois, cependant elle est à faire hors période d’essais bébé, 6 mois avant donc dans votre situation, avec des essais bébé déjà en cours, seule Baby BOOST notre cure dédiée à la fertilité et aux essais bébé vous sera possible, mais elle n’influera pas sur vos cycles j’en suis navrée. Si en revanche, vous ne voyez pas d’objection à stopper les essais bébé durant quelques mois, Feminitea serait envisageable, la décision vous revient donc 🙂

      Répondre
  • Gay

    Bonjour,
    Je souffre d’acné depuis maintenant 7ans suite à l’arrêt de la pilule. J’ai fais une cure de roacutane mais tout est revenu.
    Récemment on m’a découvert de nombreux follicules sur les deux ovaires donc très certainement SOPK (acné + follicule). Jusqu’à présent je n’ai jamais eu de problème de cycle mais depuis janvier j’ai mes règles tout les deux mois … j’ai également une perte de libido.
    Quelle cure me conseilleriez vous ? (Acné + cycles irréguliers + perte libido)
    Merci par avance et bravo pour ce super site !

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour,

      Dans votre situation, il serait sûrement plus que bénéfique d’envisager le cumul de Feminitea et You Glow Girl durant 3 mois. Ce cumul est recommandé quand l’acné est installée depuis de (très) nombreuses années, ce qui semble être votre cas et il est de plus ok malgré le SOPK.

      Feminitea viendra réguler les cycles, vous aider à retrouver un équilibre et le cumul des deux sera radical contre l’acné, et même plus efficace que Rebelle seule.

      Et concernant la baisse libido vous pouvez, si vous ne présentez bien sûr aucune contre-indication avec la cure, ajouter She said yes quelques temps au cumul de Feminitea et You Glow Girl. Si vous ne souhaitez prendre une 3ème cure, si cela vous semble excessif, vous pouvez vous tourner vers les HE, notamment l’ylang-ylang ou la rose de Damas ainsi que vers les aliments réputés aphrodisiaques 🙂

      Répondre
  • Bordus

    Bonjour
    En essai bébé depuis un an, J’ai été diagnostiquée SOPK en fin d’année dernière.
    Nous sommes suivis en PMA et allons très vite, attaquer les inséminations.
    Je prends une cure de Gynositol en plus, je voulais savoir si un de vos produits seraient adaptés à ma situation, pour mettre toutes les chances de mon côté, ou bien cela serait trop ?
    Merci d’avance de votre reponse
    Bonne journée

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Laura,

      Dans cette situation, en effet vous pouvez vous tourner vers la cure Baby BOOST jusqu’au début des inséminations afin de préparer votre corps et de maximiser les chances de réussite de cette PMA.
      Cependant, les deux n’étant pas compatibles, cumulables, il est important que vous stoppiez notre cure dès la première injection ou prise de comprimé lié à ce processus.

      Douce fin de journée à vous

      Répondre
  • Zoe

    Bonjour,
    J’ai été diagnostiquée du SOPK par mon endocrinologue (nombreux follicules sur ovaire droit, Androstenedione, DHEA & TeGB plus élevés que la normale).
    Je dois encore passer des examens complémentaires mais mon endocrinologue m’indique de prendre la pilule (ce que j’aimerais éviter). Mon problème principal est la chute de cheveux. Quelles plantes me conseillerez-vous svp ?
    Merci

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Zoe,

      Dans votre situation, il est conseillé de se tourner vers les cures En douceur (dédiée au SOPK) et Feminitea (durant 3 mois), cette cure est ok malgré le SOPK et elle sera une précieuse alliée pour mettre fin au déséquilibre hormonal ainsi qu’à la chute de cheveux.

      Et je vous invite à jeter un oeil juste ici: https://peau-neuve.fr/?s=chute+de+cheveux où vous trouverez de nombreuses solutions naturelles à la chute de cheveux et de précieux conseils pour en stimuler la pousse en complément de Feminitea 🙂

      Répondre
  • Pénélope

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article très complet. J’ai pris la pillule de mes 18 à 23 ans. A 23 ans je l’ai arrêtée : j’ai eu énormément d’acné (notamment sur la mâchoire) et mes cycles étaient un peu longs (40-45 jours environ). L’échographie 6 mois après l’arrêt m’a diagnostiqué SOPK. Mes règles se sont ensuite régulées toutes seules au bout d’un an, mais impossible de venir à bout de l’acné. L’acné m’a pourri la vie de mes 23 à 29 ans.
    En début d’année (j’ai maintenant 29 ans) j’ai « craqué » et me suis de nouveau mise sous pillule. Ça a réglé mon problème d’acné, mais j’ai à nouveau décidé d’arrêter la pillule (je l’ai donc reprise 6 mois en tout avant de te-arrêter). C’était une erreur de recommencer. Deux semaines que j’ai arrêté et l’acné commence déjà à revenir… Je voudrais rééquilibrer mon cycle hormonal et éliminer mon acné au moyen de vos cures + j’ai en vue de commencer les essais bébés dans 2 ans environ (j’aimerais que mes ovulations soient optimales d’ici là!). Quelle combinaison de cures me conseillez vous dans mon cas ?
    Merci beaucoup d’avance !

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Pénélope,

      Tout d’abord, nous ne pouvons que vous remercier de l’intérêt que vous portez à la marque ainsi qu’à nos cures <3

      Dans votre situation, il serait idéal de vous tourner durant 3 mois vers le cumul de Feminitea et You glow Girl, ce combo est idéal contre l'acné présente depuis de nombreux mois ou années et Feminitea est une précieuse alliée pour l'équilibre des cycles. Vous pouvez retrouver ces cures réunies dans un pack spécial juste ici:https://glowup-shop.com/produit/pack-belle-peau-you-glow-girl-feminitea/

      Et si besoin, en soutien au SOPK, En douceur peut être alliée aux deux cures précédemment citées.

      Répondre
  • Aliyaah

    Bonjour, j’ai était diagnostiqué SOPK j’ai dès cycle cour et irrégulier avec des saignements entre chaque cycle. 1 fausse couche il y a 2 ans. Quel cure me conseiller pour régulariser tout et pouvoir enfanté ? Merci

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Aliyaah,

      Afin de réguler vos cycles en douceur, vous pouvez vous tourner durant 3 mois vers la cure Feminitea, qui est justement dédiée à cela, mais cette cure ne sera possible que si les essais bébé ne débutent ou ne reprennent (il faudrait donc les suspendre, seule vous pouvez prendre cette décision) dans 6 mois ou plus, car cette cure est incompatible avec les essais bébé.

      Une fois vos cycles réguliers retrouvés, vous pourrez vous tourner vers la cure Baby BOOST qui elle est spécifique aux essais bébé 🙂

      Répondre
  • Pauline

    Bonjour,
    Je viens d’être diagnostiquée SOPK. Dans mon cas, les manifestations sont l’absence totale de règles depuis l’arrêt de ma pilule en décembre dernier après près de 15 ans de prise (Jasmine puis Diane 35) + retour d’une acné qui reste modérée.
    Avant mon diagnostic SOPK, j’ai à l’arrêt de la pilule pris une cure belle peau de 3 mois d’une marque concurrente dont l’effet detox a accentué mon acné. Je l’ai finalement arrêté et suis depuis un mois sous antibiotique (Tolexine) qui m’aide à me sentir mieux.
    Suite à mon diagnostic, je viens de commander votre pack YGG + Feminitea, suis-je bien sur la bonne cure et dois-je absolument arrêter Tolexine ? Je suis un peu stressée à l’idée de revoir l’état de ma peau se détériorer.
    Merci pour votre retour et pour votre travail

    Répondre
    • L'équipe Glow Up

      Bonsoir Pauline,

      En effet, vous avez fait, au vu de votre situation, le bon choix de cures. Et vous pouvez si besoin, allier la cure En douceur à Feminitea et You Glow Girl. Et concernant Toléxine, nous préférons, par mesure de précaution, vous inviter à demander confirmation au praticien de santé à l’origine de cette prescription.

      Répondre
  • Marine

    Bonjour

    Je viens de découvrir votre site et je tiens à vous féliciter pour ce que vous faites , c est super .
    Atteinte du sopk depuis une quinzaine d’années , je souffre d’un hirsutisme important.
    Je débute le laser la semaine pro mais la dermato me disait que dans mon cas Cela ne sera jamais définitif car c’est une pilosité hormonale . Est ce qu’une de vos cures pourrait m’aider à ce niveau ?
    N’ayant pas eu mes règles depuis plus de 3 mois je pensait faire une cure de back to the Moon puis une autre .

    Merci d’avance pour votre retour
    Marine

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Marine,

      En effet, si les règles sont absentes depuis 3 mois ou plus, il faudrait dans un premier temps se tourner vers la cure Back to the moon afin de provoquer le retour des saignements. Suite à cette cure qui vise à réveiller le ou les ovaires endormis, il est préconisé de faire Feminitea durant 3 mois afin de réguler les cycles retrouvés, et justement Feminitea est très souvent une précieuse alliée contre ce désagrément de l’hirsutisme, elle ne pourra donc que vous être d’un grand soutien.
      Et je vous invite également (si ce n’est pas déjà fait) à jeter un oeil au compte Instagram de @peau_neuve qui a plusieurs fois traité cette problématique dans son contenu 🙂

      Répondre
  • Mariam

    Bonjour,
    J’ai 29 ans je suis atteinte de SOPK depuis une dizaine d’années.
    Quelle cure conseillez-vous pour l’alopécie comme conséquence du SOPK ?
    J’ai cru comprendre que 3 mois de Feminitea était adapté dans ce cas, puisque mes cycles sont aussi assez irréguliers. Je voulais votre avis là-dessus 🙂
    Merci d’avance !

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Mariam,

      En effet, Feminitea est idéale pour aider contre la chute de cheveux et rétablir l’équilibre des cycles, nous ne pouvons donc que vous inviter à vous tourner vers cette cure durant 3 mois. Et si besoin, la cure En douceur peut être une précieuse alliée en soutien au SOPK.

      Répondre
  • Sophie

    Bonjour, tout d’abord merci pour votre article très clair et synthétique !
    Avant de vous commander une cure j’aimerais avoir vos conseils s’il vous plaît: j’ai 31 ans, on m’a enlevé la thyroïde il y a 14 mois car plusieurs nodules cancéreux, je galère encore à trouver le bon dosage de traitement. J’ai décidé d’arrêter la pilule il y a 1 an, sachant que je l’ai prise pendant quasi 15 années. Bonjour l’acné 3 mois après l’arrêt, la chute de cheveux impressionnante et la pilosité qui augmente ! Un vrai bonheur 😅 je n’ai eu mon cycle menstruel qu’une fois depuis 1 an (pour info j’ai été réglée à 15 ans et je n’ai jamais eu de règles régulières).
    On m’a diagnostiqué un SOPK cet été et c’est en lisant plusieurs articles dont le vôtre que je me rends compte n’avoir peut être qu’un SOPK post pilule.
    Que me conseillerez-vous en première intention?
    Merci d’avance pour vos lumières, car le tunnel se fait de plus en plus sombre !
    Sophie

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonsoir Sophie,

      Même si je ne peux que vous remercier de l’intérêt que vous portez à la marque ainsi qu’à nos produits, je ne peux malheureusement que vous inviter à vous tourner vers la cure “En douceur” spécifique à l’endo et au SOPK mais celle-ci n’aura pas d’action sur la régularité des cycles j’en suis désolée.

      Je ne suis pas en mesure de vous recommander une autre tisane car nos cures justement dédiées à rétablir l’équilibre des cycles, Back to the Moon et Feminitea, sont contre-indiquées avec tout cancer ou antécédent, je ne peux donc que vous inviter à vous rapprocher d’une naturopathe qui sera plus en mesure de vous aider en fonction de votre situation.

      Navrée de ne pouvoir vous aider davantage.

      Répondre
  • Justine

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre site qui m’apporte déjà de nombreuses réponses sur le spok. Ayant arrêtée la pilule il y a 3 ans pour projet bébé je me suis rendu compte de l’irrégularité de mes cycles (40 à 60 jours) et du retour de l’acné ! Bébé est arrivé depuis, reprise de la pilule qui régule mes cycles et fait disparaître l’acné. Seulement nous voilà prêt pour un deuxième bébé donc je viens d’arrêter ma contraception. Je crains le retour de l’acné et aimerais régulariser au mieux mes cycles pour favoriser les chances de concevoir. Quelle cure me conseillez vous ? Merci d’avance pour vos conseils !

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonsoir Justine,

      Et tout d’abord merci de votre intérêt pour la marque et pour nos cures 🙂

      Dans votre situation, si pas d’endométriose (car l’une des cures est contre-indiquée avec l’endo), il est recommandé de se tourner durant 3 mois vers le combo Feminitea / You glow girl (prises en alternance durant la journée). Feminitea qui est dédiée aux cycles irréguliers vous permettra de retrouver l’équilibre, et Feminitea cumulée à You glow girl, c’est le combo idéal contre l’acné et pour aider en post pilule 🙂 Cependant, il est important de préciser que ce cumul n’est possible que si vos essais bébé ne débutent que dans 6 mois ou plus.

      Et durant les essais bébé à venir, vous pourrez ensuite prendre Baby Boost, notre cure, un booster dédié à la fertilité 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.