Endométriose, les huiles essentielles qui sauvent.

Suspendre les règles avec un traitement hormonal ne traite pas le problème de fond de l’endométriose. Et une opération chirurgicale n’empêche pas une récidive.

Les huiles essentielles vont quant à elles, diminuer les douleurs, et pour certaines, les faire disparaitre progressivement.

2 HUILES ESSENTIELLES RECONNUES POUR LEURS EFFETS ANTALGIQUES :

ESTRAGON.

MUSCADE.

« Les phénols méthyl-éthers (chavicol méthyl-éther et eugénol méthyl-éther) contenus dans l’estragon agissent à la fois sur les récepteurs de la douleur situés à l’extrémité des nerfs sensitifs de l’abdomen d’une part, et d’autre part sur les récepteurs localisés le long des fibres de la moelle épinière.

Autre cible, celle du système immunitaire : les macrophages ; leur stimulation par l’huile essentielle de muscade d’Afrique (Monodora myristica) permet d’éliminer plus rapidement les cellules voyageuses de l’endomètre à l’origine des symptômes.»

Pierre Franchomme, conférencier, aromatologue et pharmacologue, a mis en place un protocole des plus efficaces que nous vous partageons aujourd’hui dans le magazine GLOW UP, voici ses recommandations :

  • HE Estragon BIO (1) : 6 à 10 gouttes mélangées dans 6 à 10 gouttes d’huile végétale de calophylle. Appliquer sur le ventre 2 ou 3 fois par jour au tout début et pendant la crise douloureuse.
  • HE Muscade d’Afrique : 2 gouttes sur un comprimé neutre. Laisser fondre dans la bouche. A répéter 2 à 3 fois par jour avant les repas, en cure de 5 jours par semaine durant 3 mois.
(1) Attention aux HE d’estragon issues de cultures conventionnelles, la plante étant toujours traitée avec des pesticides.

En complément, nous vous recommandons le livre : La science des huiles essentielles médicinales (ici).

Aussi, il est important pour nous que vous agissiez avec conscience. Connaitre et comprendre votre cycle passe par des recherches personnelles et une véritable autonomie. C’est pour cette raison que nous vous dirigeons vers des références et dossiers complets qui complètent nos articles, à lire dès que vous le pouvez :

Fiche guide d’utilisation ESTRAGON : ici.

Fiche guide d’utilisation MUSCADE : ici.

Témoignage d’une jeune femme de 38 ans ayant une endométriose invalidante : ici.

Le Basilic a des propriétés similaires à celles de l’Estragon. Pour une action idéale, nous vous recommandons la cure DRAMA QUEEN.

4 réponses sur "Endométriose, les huiles essentielles qui sauvent."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *