J’ai mal pendant mon cycle ! Quelle cure pour moi ?

Toutes les infos sont ici pour comprendre les douleurs du cycle féminin et trouver LA cure Glow Up qui vous soulagera !

Souvent on se trompe de mot, et on confond « le cycle » avec « les règles » : mais ce ne sont pas des synonymes !

Les règles qualifient uniquement, les menstruations, c’est-à-dire les 1ers jours d’un cycle (ce sont les saignements de début de cycle, qui durent de 3 à 7 jours en moyenne).

Un cycle, c’est un CYCLE OVARIEN : tous les jours du mois sont donc concernés, pour la femme qui a un cycle naturel (de ses 1eres règles, jusqu’à la ménopause : la femme vit une succession de cycles : permanente).

Un cycle = un cycle ovarien. “Un cycle ovarien” =  les règles + la phase pré ovulatoire + la phase ovulatoire + la phase post ovulatoire.

Aux nouvelles règles = c’est un nouveau cycle !

En l’absence de fécondation et nidation : les cycles des femmes peuvent avoir des durées variées. Généralement, entre 25 et 45 jours.  A noter s’il y a fécondation et nidation : la femme vit aussi “un cycle”. Un UNIQUE cycle, pour l’ovaire, de 9 mois. Le même cycle, depuis les règles qui ont précédé la fécondation, jusqu’à l’accouchement. Il n’y a qu’une seule ovulation, par cycle.

Le CYCLE OVARIEN c’est donc « tout un cycle pour l’ovaire » : et donc tout un cycle pour les hormones qu’il produit, vos œstrogènes et votre progestérone ovariennes. Ces hormones sont produites, par les follicules ovariens eux-mêmes.

Au fil des 3 étapes du développement folliculaire : le follicule ovarien a donc un état pré ovulatoire, ovulatoire et post ovulatoire : avec 3 équilibres hormonaux différents.

On passe d’une étape à l’autre sous la stimulation hypophysaire (du cerveau):

Le follicule ovarien avance : sous les stimulis hypophysaires, et les “symptômes” ou douleurs du cycle, sont alors liées aux variations hormonales se réalisant à chaque nouvelle étape !

3 temps : pour les hormones du cycle !

Le CYCLE OVARIEN c’est donc 3 temps pour les HORMONES ovariennes : Estrogènes et Progestérone.

Hormones qui :

1/ sont produites dans les ovaires

2/ sont fluctuantes

3/ sont reçues par TOUS vos organes récepteurs hormonaux du corps (seins, utérus, peau …) ; qui peuvent s’en imprégner

4/ provoquent quand elles sont reçues : des changement des organes récepteurs et/ou des mouvements et des variations naturelles cycliques : pour ces organes récepteurs

Exemples : quand les hormones varient, le col utérin produit de la glaire fertile cycliquement, l’utérus et les ligaments ovariens pivotent cycliquement, les seins grossissent cycliquement, l’endomètre s’épaissit cycliquement …

Ce sont des variations symptomatiques cycliques, de la femme.

Celles-ci peuvent provoquer des douleurs ou des inconforts  : « liés au cycle », mais qui sans gravité car elles dues au cycle VARIANT. Au cycle, qui hormonalement, “bouge”, “avance”. D’une étape, vers la suivante …

Les douleurs liées au cycle féminin : quand consulter un médecin ?

Les douleurs du cycle, sont celles qui fluctuent au gré de vos fluctuations hormonales NATURELLES, et vont toucher le bas ventre, les seins, le dos … Elles sont le plus souvent sans gravité car uniquement liées aux mouvements naturels du corps vivant.

Néanmoins ces douleurs sont parfois liées à une pathologie (exemple concret : l’endométriose) ou à une IST (exemple concret : la chlamydia).

De ce fait : nous rappelons qu’en cas de douleurs vives et répétées pendant le cycle féminin : avant de commander des cures ou des traitements naturels, la prudence est toujours recommandée et il faut vérifier si votre douleur n’est pas liée à une maladie : chez un médecin gynécologue ou une sage femme.

Ils pourront vous prescrire les examens adéquats. Notamment en imagerie médicale spécialisée (échographie, IRM …) et en examens sanguins : pour éliminer les causes pathologiques ou infectieuses, car des douleurs peuvent être dues à un problème de l’utérus, des trompes, des ovaires…  que des cures seules, ne pourraient pas aider suffisamment. Il faut le savoir rapidement.

 6 cures Glow Up : sont agissantes sur des douleurs liées au cycle

Drama Queen : c’est LA cure spécifique des inconforts moraux et physiques de la fin de cycle : des règles et du SPM “compliqués” . Elle soulage les douleurs émotionnelles et corporelles survenant : la semaine d’avant règles, et pendant les règles. A ce titre, on conseille de la suivre dès 7 jours avant les règles et pendant celles-ci.

En Douceur : cette cure a 2 usages. Son premier : c’est LA cure spécialisée pour cibler les douleurs liées à des surcharges hormonales et notamment, à l’endométriose : on la prendra au besoin dès que des symptômes ou douleurs sont présentes, sachant qu’elle peut se prendre en cure de 28 jours si besoin, ou bien uniquement, à partir des 1ers symptômes ovulatoires -glaire fertile arrivant et col amollissant/ ouvert – (donc, sur les 15 derniers jours du cycle environ : voire un peu plus). Le second usage d’En Douceur, et qui concerne toutes les femmes possiblement :  c’est LA cure la plus adaptée pour réduire TOUS les inconforts du cycle, notamment ceux liés à une “surcharge” en œstrogènes : seins qui tirent, ovulation qui « tend », ovaires ou dos qui tirent … on la prendra alors sur les jours de symptômes.

Feminitea : cure contenant des phytoœstrogènes, elle travaille à rétablir l’équilibre de la balance hormonale. Cette cure cible l’ovaire : pour obtenir 3 périodes du cycle mieux équilibrées, afin d’aider notamment les cycles « trop longs » à devenir un peu plus courts, en accélérant un peu les ovulations « qui trainent », et les inconforts liés à cela. Cette cure peut aider en cas de SOPK notamment mais aussi en post contraceptions hormonales, pour réveiller le cycle et l’ovaire tout en douceur et éviter les cycles “à rallonge”. A noter, cette cure contient des plantes à action hormone like, aussi on ne peut pas la prendre en cas de fibrome, endométriose, antécédents de cancers féminins, ni si vous êtes enceinte ou allaitante, ni si vous êtes mise par votre médecin, en ménopause artificielle.

Yes Queen : cure contenant d’avantage de phytoœstrogènes que toutes les autres références Glow Up : elle aidera si vous avez des douleurs liées à la péri ménopause ou à la ménopause, ou à tout déficit hormonal important : notamment bouffées de chaleur, troubles circulatoires … A noter, cette cure contient des plantes à action hormone like, aussi on ne peut pas la prendre en cas de fibrome, endométriose, antécédents de cancers féminins, ni si vous êtes enceinte ou allaitante, ni si vous êtes mise par votre médecin, en ménopause artificielle.

Baby Storm : cure à prendre en cas d’inconforts relevant de nausées (de grossesse, ou liées à des traitements) ou en cas d’anémie, de sensation de grande fatigue, de faiblesse et de déminéralisation de l’organisme : à certains moments du cycle. Par exemple, avant et pendant des règles trop abondantes. On pourra alors cumuler cette cure pour se reminéraliser à Full Moon (notre cure spécifique pour pour réduire les saignements des règles hémorragiques). Pratique : Baby Storm peut se prendre en étant enceinte ou allaitante. Par contre attention : Full Moon ne pourra se prendre, que si vous n’êtes ni enceinte ni allaitante.

Baby Boost + She Said Yes en combinées : si les douleurs du cycle sont des inconforts vaginaux, pendant les relations sexuelles du couple, avec un manque de désir ou de lubrification intime à certaines périodes : ces 2 cures peuvent aider à la détente et à des sécrétions normalisées : du col utérin et du vagin.

Produits recommandés dans l’article

Article par Audrey Guillemaud pour Glow Up

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.