Retrouver ma libido naturellement : quelle cure pour moi ?

Une baisse de désir intime peut arriver même lorsque l’amour est présent. Cela étant dit, une libido qui baisse n’est généralement pas un problème isolé, loin de là et soigner sa vitalité et son équilibre nerveux de façon globale, sera souvent nécessaire pour un retour du désir, grâce aux médecines naturelles. Petit tour d’horizon, des meilleures pistes à combiner !

Les causes d’absence de désir peuvent être d’origine psychiques, organiques ou toxiques, et sont globalement similaires entre hommes et femmes.

Les causes psychiques ou organiques : le plus souvent anxiété, dépression, fatigue, problèmes récurrents musculaires, mais aussi les dérèglements hormonaux installés et leurs conséquences (par exemple une hypothyroïdie, ou un diabète : causant à la fois un manque de dynamisme global et des soucis intimes) sont notés lors des consultations. Aussi, en cas de mauvaise santé et de troubles ne touchant pas uniquement la libido : il faut rétablir avant tout le problème source, avant de focaliser sur le rétablissement du désir.

Les causes toxiques : des polluants peuvent aussi être en cause, notamment les contraceptions hormonales ou les médicaments du quotidien (par exemple, les anti dépresseurs, ou la pilule contraceptive). Cela doit faire partie du spectre de questionnement du couple, entre eux, et face au médecin. Les médicaments que l’on suspecte être la cause de la dysfonction sexuelle devraient de même : être remplacés, avant de traiter le souci de libido.

S’il n’y a pas de problème de santé d’ampleur ni de toxiques impactant la libido, c’est une très bonne nouvelle !

La médecine naturelle pourra la plupart du temps vous aider. Elle ne donnera pas de filtre d’amour ultra ciblé (les boostants temporaires sont souvent dangereux pour le corps vivant). A l’inverse, la médecine naturelle cherchera à :

  •  redonner au corps un tonus global : santé, réceptivité et réactivité. Pour que l’alchimie de l’amour se mette en place, sans blocage et naturellement -sans rien forcer. Certaines plantes et compléments alimentaires phares agiront donc sur la réduction de la fatigue, sur l’amélioration des fonctions du corps (cognitives, digestives, ou encore sur une meilleure circulation du sang …) : qui font que le corps est plus vif, réceptif et réactif (intimité inclue).
  • aider à prédisposer les sens à l’érotisme : par la détente, le lâcher prise. Pour vivre l’instant présent et l’amour (hors du cerveau qui « cogite » et ne décroche pas des soucis quotidiens). Être relaxé c’est pouvoir être réceptif à la sensualité. Aussi certaines plantes et compléments alimentaires phares, vont agir directement sur la sphère émotionnelle et le système nerveux.

Ce qu’on constate est donc que des plantes “pro action” / “pro vitalité” et d’autres “pro détente” profonde, peuvent être combinées pour soutenir la libido, et que cela n’a rien de contradictoire.

3 axes d’action holistiques,  pour soutenir la libido

 

Les solutions naturelles les plus efficaces pour rétablir la libido, visent souvent 3 axes combinés  :

  • AXE 1 : rétablir l’équilibre PHYSIQUE global.  La  vitalité globale et la réduction de la fatigue sont visés (car épuisement = baisse de libido).

On cherchera des plantes réchauffantes et toniques + on se reminéralisera + on misera sur les antioxydants naturels ! Citons ici le Magnésium marin et toutes les vitamines du groupe B, pour se reminéraliser et soutenir l’endurance physique et nerveuse,  mais aussi les compléments alimentaires proposant des antioxydants à propriétés protectrices et toniques pour le corps. Bon nombre d’épices peuvent aussi être un soutien à une vitalité globale retrouvée et à des sens plus réceptifs : réchauffantes, vasodilatatrices, stimulantes (anti fatigue !) : on citera le gingembre, le clou de girofle, le safran, mais aussi la cannelle, la sarriette, la muscade, le cardamome… Coté dynamisation et tonique globaux, par la phyto, nous pouvons leur combiner la Maca : utilisée pour son action hormonale sur les 2 sexes, connue pour être tonifiante et avoir un effet à la fois revigorant pour les organes sexuels (normalisation de la lubrification vaginale et accroissement de la vitalité de l’érection), mais aussi simultanément : connue pour être un rééquilibrant du système hormonal et nerveux. Ce qui nous amène à l’axe 2 !

  • AXE 2 : rétablir l’équilibre NERVEUX et PSYCHOLOGIQUE global. La sérénité est essentielle pour avoir une libido heureuse (symptômes dépressifs et stress répétés = baisse de libido).

On cherchera des plantes adaptogènes ici : permettant de traverser sans heurts ni trop perdre d’énergie : les stress et les angoisses. Griffonia, Basilic sacré, Bacopa monieri, associées en complexes sont très efficaces pour les états de stress vifs et les énervements répétés épuisants pour le corps : pour calmer et voir la suite plus sereinement et avec recul. On leur préférera parfois le Ginseng, associé à la Rhodiola pour réduire des fatigues, anxiétés ou dépressions plus « ancrées ». Cet axe 2 recouvre aussi la nécessité évidente de prendre le temps de faire l’amour au calme : quitte à bousculer son agenda, sans négliger le romantisme, la séduction, l’imaginaire, l’érotisme. Les toniques sexuels d’aujourd’hui ont d’ailleurs en commun avec les « filtres d’amour » romanesques, de porter en eux cet appel fort à l’imaginaire : qui elle aussi : nourrit le désir. « Pimenter la vie à deux », c’est jouer avec une atmosphère propice, un bain relaxant, une lumière tamisée, des fleurs, un massage … et laisser vagabonder son imaginaire !

  • AXE 3 : LA SANTÉ INTIME EN QUESTION

 Les affections gynécologiques, par exemple les vaginites et les mycoses … et/ou les problèmes urologiques (par exemple les cystites) peuvent altérer fortement la libido. L’intimité n’est pas en bonne santé et est localement douloureuse. Après avoir guéri le souci en consultant un spécialiste, des cures de remise en forme de l’intimité avec de bonnes huiles appliquées sur la vulve localement et au quotidien, sont toujours recommandées. Nos meilleures amies seront les huiles de bourrache et d’onagre, connues pour réhydrater les muqueuses et améliorer leur souplesse et leur élasticité. Et il est bien sur possible de s’unir et d’avoir une intimité autrement, pendant les périodes où les unions complètes ne seront pas possibles, afin que intimité prenne le temps de se régénérer : sans rien précipiter.

La santé de la peau et des muqueuses passant par l’alimentation, veillez pour vous rétablir à diminuer café, thé, sucres, produits raffinés et tous les éléments hyper acidifiants et inflammatoires. « Abusez » des complexes Omégas 3 et 6 : avec des prises dans l’alimentation quotidienne et en supplémentations : on trouve des complexes en capsules molles Bourrache et Onagre, très efficaces : si on les prend bien sans oubli, à chaque repas. En prise pendant les repas également, on pourra leur cumuler le Shatavari, notamment si la femme a des ovaires “un peu fatigués”, une perte de désir, un dérèglement hormonal latent ou une périménopause : il agit de l’intérieur sur l’ensemble de l’appareil génital et accompagne à tous les âges pour revigorer les ovaires et redonner une hydratation profonde vulve et vagin, afin de retrouver des sensations intimes agréables.

Enfin, les exercices de contractions pour renforcer les muscles du périnée peuvent aider la femme à avoir des rapports plus agréables et d’avantage de désir intime  : ils peuvent s’enseigner avec une sage femme spécialisée ou s’apprendre seule. Les massages intimes du vagin et du périnée, réalisés avec son conjoint par exemple, peuvent également aider à augmenter la circulation sanguine vers la région du vagin, le désir, et rendre ainsi les relations sexuelles plus confortables. L’amour et la bienveillance, la patience et la complicité dans le couple, seront une aide magistrale. Ne pas culpabiliser pour ce souci temporaire et communiquer avec le conjoint est essentiel. La libido, ça ne se commande pas ! Inutile donc de s’énerver et mieux vaut observer la situation et trouver des remèdes personnels : avancer à deux et ne pas s’isoler de la personne aimée.

Les solutions Glow Up : 3 cures adaptées !

Spécial désir : la cure She Said Yes est un exemple de solution agissant de façon combinée et complémentaire : sur les axes 1 – dynamisations physiques- (gingembre, cannelle, sarriette, romarin) et 2 -appaisement psychologique- (ginseng) : cités plus haut.  Elle est une cure à la fois tonique pour le corps, et aidant à la détente mentale profonde, au lâcher prise intérieur.

Spécial lubrification : la cure Baby Boost peut être prise (même si vous ne cherchez pas à tomber enceinte) en plus de She Said Yes : car elle améliore les sécrétions vaginales et du col durablement pour agir sur l’axe 3, cité plus haut : de la bonne santé intime et rééquilibrer les sécrétions.

Spécial manque d’œstrogènes / balance hormonale déséquilibrée : Feminitea OU Yes Queen. Les œstrogènes sont les hormones de la légèreté et de la sensualité de la femme par excellence : sans elles, le désir ne pas va bien, car le corps et l’esprit ne se sentent pas au top ! Un manque de sensualité, de variations et d’envie, semble plomber le corps et le mental.  Si un manque d’œstrogènes est présent sur un cycle naturel classique : Feminitea vous aidera a rééquilibrer un taux d œstrogènes équilibré. A prendre en continu : sur 3 cycles.  Si vous êtres en péri ménopause ou ménopause, préférez lui Yes Queen, encore plus riche en phytoœstrogènes : à ne prendre, qu’au besoin, sur quelques jours d’affilée.

A noter : ces 3 cures ne sont pas possibles pour la femme enceinte ou allaitante. She Said Yes, Feminitea et Yes Queen sont également déconseillées en cas d’endométriose, de fibromes, et de pathologies à dépendance hormonale sensible aux phytoœstrogènes : de par les plantes présentes dans ces infusions et réputées pour leurs propriétés pouvant influencer sur ces pathologies.

Article par Audrey Guillemaud pour Glow Up

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.