Comprendre l’acné hormonale : pollutions, stress, surcharges, émotions …

Un article pour tout comprendre sur l’acné et appliquer 3 angles d’attaque pour en venir à bout durablement, et en douceur !

Une brève histoire de l’acné !

 

Commençons en précisant que le terme « d’acné hormonale » est parfois utilisé de façon abusive, simplement car le problème n’est pas toujours « hormonal » !  L’acné vient le plus souvent d’une surcharge de toxines dans le corps, qui ne sont pas bien gérées et n’arrivent pas à être éliminées par nos organes censées la filtrer (vésicule biliaire, foie et reins : en 1ere ligne !).  

 

Les toxines n’arrivant pas à sortir du corps par nos circuits de filtration intérieurs, c’est alors qu’arrive pour prendre le relais : l’émonctoire de la peau, qui est une autre porte de sortie pour les toxines. Cela produit un excès de sébum = une hyperséborrhée, et si le processus détox est de taille, il arrive que l’émonctoire peau entre en saturation dans son travail. Beaucoup de sébum est présent, et une prolifération bactérienne se réalise sur la peau, pour venir à bout des déchets. Les pores se bouchent, et une inflammation apparait. Selon l’état des pores, cela donne lieu à plusieurs types d’acné, que présente avec précision Peau Neuve :

Les 3 moyens d’action contre l’acné : à combiner !

 

Il convient en premier lieu, d’ouvrir l’émonctoire peau pour l’aider à gérer sa détox (ne le bouchez pas avec du fond de teint ++ !) et de travailler en local : avec des routines adaptées, comme Le Grand Challenge Anti Acné de Peau neuve : https://peau-neuve.fr/le-grand-challenge-anti-acne , qui a fait ses preuves depuis de longues années déjà. C’est le 1er axe de travail.

2e axe de travail, fondamental : il faut dériver la sortie des toxines : vers les autres portes de sortie du corps : c’est-à-dire soutenir les émonctoires intérieurs : foie, vésicule biliaire et reins. Qui sont soient saturés, soient bloqués.

3e moyen d’action : il faut absolument identifier puis limiter les intoxications, pour limiter les éliminations à gérer. C’est à dire STOPPER les produits (et les émotions …) à l’origine de l’intox ou du blocage de vos émonctoires. Car on peut avoir une intox liée aux produits qui entrent, mais aussi une intox : liée au blocage de nos fonctions pour les éliminer (à cause du stress, qui paralyse, par exemple). C’est donc à analyser finement ! Dans quel contexte, l’acné est donc elle apparue ?

Zoom sur l’acné « véritablement » hormonale :

Parfois, l’acné est véritablement « hormonale » : ça arrive, car le corps peut s’auto polluer avec ses propres hormones, et les solutions pour en venir à bout, sont similaires. On conseillera en plus des 3 moyens d’action ci-dessous, d’apprendre une méthode d’observation du cycle (comme la symptothermie) auprès d’une instructrice pour analyser à quel moment du cycle l’acné est la plus marquée, et travailler plus en profondeur pour la comprendre. En effet, l’activité des glandes sébacées est sous contrôle hormonal : les œstrogènes la diminuent, alors que les androgènes et la progestérone, l’augmentent généralement.

1/ Stopper l’intox !

 

Pour ne pas que lutter contre son acné ressemble au tonneau des Danaïdes (sans cesse rempli, sans cesse à vider!) : il faut identifier les produits et les émotions qui ont pu nous intoxiquer. Car si cela « ressort » par nos pores, il y a une raison.

L’acné arrive souvent dans les moments de la vie où plusieurs choses se cumulent. Quand le corps se transforme et doit puiser dans ses ressources pour trouver des nouveaux repères (et/ou : un nouvel équilibre localement : chez les glandes sébacées !). Aussi, l’adolescence est l’exemple type où l’acné marque une période de transition et de régulation en cours sur les deux plans en même temps.

Ce qui va alimenter une acné débutante, ce sont ensuite des carences en vitamines et minéraux favorisant une peau saine (vitamines A, E , B12 et zinc notamment), des soucis alimentaires (trop d’aliment « pro inflammatoires » = de laitages, de graisses, de sucres rapides, farines blanches, cafés …), peu d’activité physique, et des produits pour la peau qui bouchent les pores ou favorisent la rétention de bactéries. Cela étant souvent additionné de stress. Bref, l’acné arrive bien souvent, dans ces moments de la vie où l’insuline est déréglée, où nos réserves de vitamines « grillent » trop vite, où l’on fait moins attention à la nutrition, où l’on dort moins (ou moins bien), et où tout s’accumule…

L’acné peut aussi arriver (en force) lors d’une prise d’hormones de synthèse ou à leur arrêt : comme en post pilule. La sortie par la peau montre alors : que le corps régit et essaie de faire sortir la substance, qui est trop dosée dans l’organisme. Une erreur trop souvent commise est donc de prescrire la pilule « pour soigner » une acné débutante, alors qu’en fait, au mieux, la pilule met en stand by les symptômes. Elle met en pause votre propre équilibre hormonal : pour en proposer un autre, moins variant au corps, et qui temporairement, contient plus d’œstrogènes. Cela peut donc certes, mettre en pause l’acné. Mais ne guérit pas. Et même rajoute : un polluant de taille majeure, qui fatigue le foie et les reins … et qui va s’exprimer allègrement, par les crises d’acné en post pilule.

D’où l’intérêt d’une prise en charge naturelle et compréhensive quand une acné débute : avec un naturopathe ou un nutritionniste (pour un régime alimentaire anti inflammatoire et à IG bas, une supplémentation en vitamines …).

2/ Aider la peau localement !

 

Ici, Peau Neuve va nous aider à bien nettoyer et à redonner une barrière saine à la peau : qui ne laisse pas les bactéries proliférer et régule le sébum ! Je vous renvoie directement vers Le Grand Challenge Anti Acné: https://peau-neuve.fr/le-grand-challenge-anti-acne/

3/ Soutenir le foie, la vésicule et les reins !

 

En plus d’une alimentation à améliorer pour être anti inflammatoire et à IG bas, intégrant des aliments pleins de vitamines et des nutriments aidant à la santé de la peau, des plantes peuvent vous aider à épurer une acné, tout en douceur.

Nos préférées sont les plantes amies du foie ET de la peau, car elles seront d’une aide remarquable. Les purificatrices : comme le chardon marie, l’artichaut, le romarin ou la bardane, peuvent se combiner avec les plantes ayant une action purement restructurante sur la peau (souci, cassis) et  antiseptique (serpolet), et ainsi réaliser une détox globale : respectant une vision holistique du corps, qu’on ne répare pas morceau par morceau, mais que l’on ré-harmonise dans sa globalité.

Avec la cure de plantes Rebelle : Glow Up vous propose cette combinaison des plantes soutenant le foie, la vésicule biliaire et les reins, additionnées à des plantes de régénération pour la peau : pour un combo stimulant les émonctoires internes tout en veillant à une action antibactérienne et hydratante profonde : https://glowup-shop.com/produit/rebelle/ !

2 à 3 mois de prise seront nécessaires, afin que la cure accompagne votre routine sur la peau et travailler un peu, jour après jour. Il s’est agi de miser sur des plantes réalisant une détox profonde mais pas trop agressive ni abrupte :  pour agir en profondeur, sans fatiguer le corps.

Drainante mais pas trop, on prendra Rebelle de préférence AVANT toute autre cure de régulation de ses hormones, afin de faire les choses dans l’ordre, et d’éviter par les urines, d’emporter trop vite d’autres principes actifs quand on la prend !

Bref avec Rebelle, notre cure détox : le mieux est de réaliser une cure, après l’autre. Et Rebelle : en tout premier 😉 !

Article par Audrey Guillemaud Pour Glow Up

 

47 réponses sur "Comprendre l’acné hormonale : pollutions, stress, surcharges, émotions …"

  • Melanie Leisen

    Bonjour, j’ai essayé la cure Rebelle ! Cela fonctionne très bien et j’ai eu que très peu de rougeurs voire aucune avant, pendant et après mes règles.
    C’est une révolution pour moi qui complexait depuis longtemps. Je recommande ce produit!

    Répondre
  • Anto

    Bonjour, est-ce que la cure Rebelle aiderait pour les points noirs/micro kystes/pores dilatés? J’ai 30 ans, pas de boutons mais en grande quantité des points noirs et micro kystes.

    Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, les points noirs et les micro kystes sont également des types de boutons d’acné, aussi Rebelle sera adaptée.
      Vous pouvez enchainer de 1 à 3 cures (avec 1 semaine de pause entre chaque) pour la gérer. Et ensuite il ne faudra reprendre la cure : QUE si besoin, c’est à dire sur une semaine, si une poussée d’acné revient.
      Douce soirée !

      Répondre
  • Tania

    Bonjour, après 3 cures Rebelle, j’ai toujours autant d’acné (beaucoup de microkystes et points blancs majoritairement). Est-ce que je devrais continuer à prendre Rebelle ? Ou devrais-je me pencher sur une cure de régulation des hormones ? Mon cycle n’est pas régulier et mes menstruations sont peu abondantes, quelle cure me conseillerais vous : Feminitea ou Back to the Moon ou bien continuer Rebelle ? Merci d’avance

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour,vous pouvez continuer Rebelle jusqu’à 4 mois complets, mais il faut vraiment pour qu’elle soit efficace :

      * alléger au maximum l’alimentation et les intrants chimiques : qu’elle prend peut être encore, actuellement (voir conseils de l’article et sur les commentaires suivants / précédents) : et qui pourraient freiner Rebelle
      * aider les émonctoires foie (cure de desmodium) et voies digestives (une cure de probiotiques, par exemple)
      * faire du sport, transpirer, respirer, activer les circulations du corps
      pour que Rebelle puisse agir.

      Bien souvent, lorsque la cure Rebelle est lente à agir, c’est que l’organisme sature de pollutions diverses, et un organisme peut même être saturé de ses propres hormones naturelles, d’où une détox freinée. Une consultation personnalisée en naturopathie pourra vous aider à identifier les pistes d’action vous convenant au mieux.

      Si Rebelle n’agit pas, on pourra la remplacer par le couplé Feminitea + You Glow, pour agir par une régulation hormonale de fond, et non par la détox, ce qui est un autre axe d’action.

      Par contre, ne prenez pas Back To The Moon, car ce n’est pas du tout une cure de régulation de fond, c’est une cure de relance pour l’aménorrhée secondaire de l’adulte.
      Aussi, si vous n’avez aucun souci d’absence inexpliquée de règles, Back To The Moon n’est pas la référence adaptée.

      Douce journée !

      Répondre
  • Lea

    Bonjour,
    J’ai acheté rebelle à ma sœur qui souffre d’une acné hormonale. Elle a déjà fini le 3ème mois. La cure agit, elle lui fait ressortir pleins de boutons (à des endroits où elle n’en avait pas d’habitude aussi). Combien de temps faut il attendre pour que la situation s’améliore ? La cure a également eu un effet sur les règles (je crois). Ma sœur avait des règles trop abondantes et maintenant elles sont normales. Je ne sais pas si c’est lié.

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, Rebelle peut avoir un petit effet améliorant sur les règles, car elle est détox.
      Or les règles sont la porte de sortie des organismes à mauvaises fonctions d’élimination. Elles se portent “mieux”, si vous avez mieux éliminé, sur le cycle, les précédent.

      Pour l’acné, votre soeur peut continuer Rebelle jusqu’à 4 mois complets, mais il faut vraiment pour qu’elle soit efficace :
      * alléger au maximum l’alimentation et les intrants chimiques : qu’elle prend peut être encore, actuellement (voir conseils de l’article et sur les commentaires suivants / précédents) : et qui pourraient freiner Rebelle
      * aider les émonctoires foie (cure de desmodium) et voies digestives (une cure de probiotiques, par exemple)
      * faire du sport, transpirer, respirer, activer les circulations du corps
      pour que Rebelle puisse agir.

      En effet, si la cure est lente à agir, c’est que l’organisme sature de pollutions, et un organisme peut même être saturé de ses propres hormones naturelles, d’où une détox freinée. Une consultation personnalisée en naturopathie pourra l’aider.

      Douce journée !

      Si les résultats sont trop minces avec Rebelle, elle pourra remplacer par Feminitea + You Glow combinées, si elle n’est pas sous contraception hormonale.

      Douce journée !

      Répondre
  • Laura

    Bonjour,
    J’ai arrêté ma pilule en Février et j’ai recommencé à avoir de l’acné.
    J’ai commencé la cure Rebelle en juillet et je l’ai pris pendant 2 mois puis une pause d’une semaine puis de nouveau 2 mois.
    Malheureusement, je n’ai pas vu de résultats j’ai toujours de grosses crises d’acné les 15 jours avant d’avoir mes règles.
    Je pensais faire une cure Feminitea pour aider mes hormones à se réguler pendant la période avant règles.
    Pensez-vous que cela peut fonctionner ? Que me conseillez-vous ?

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, si l’acné est en crise “avant les règles”, donc sur les 15 jours où la progestérone est haute, c’est bien une acné de nature hormonale, et l’idéal sera de remplacer Rebelle par Feminitea et You Glow Girl, pour tenter une régulation ne passant pas par une détox, mais passant par les hormones.

      Douce journée !

      Répondre
  • Horseau

    Bonjour,
    Je souhaite arrêter la pilule. J’ai commandé une cure Rebelle pour traiter mes problèmes de peau. Quand dois-je la commencer ?
    Aussi, conseillez-vous des compléments alimentaires pour soutenir l’arrêt de la pilule ? (type magnésium, zinc, oméga…)

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, commencez Rebelle le plus tôt possible, même encore sous pilule, pour amorcer la détox en amont.
      Rebelle, comme toutes les cures détox, peut favoriser la perte des compléments alimentaires par les urines. Aussi il vaut mieux faire la cure Rebelle d’abord, puis faire celle de vos compléments alimentaires qu’ensuite : une fois l’acné jugulée et Rebelle terminée. Une cure après l’autre, et Rebelle, en premier.
      Douce soirée !

      Répondre
  • Léa

    Bonjour , est ce que je peux combiner l’hydrolat de sauge ( pour régulariser mes cycles ) et la cure rebelle ?
    Je viens d’arrêter ma contraception hormonale et commence rebelle dans 2 jours

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, Rebelle est détox, et la sauge est hormones like. On conseille de faire et finir les cures détox, avant de commencer toute cures de régulation hormonale : afin de maximiser l’efficacité des 2 cures.
      L’une après l’autre ; la détox, en 1er, avant de travailler sur les régulations des hormones.
      Douce journée !

      Répondre
  • Clair

    Bonsoir
    est ce que l’acné peut-être causé par un stérilet (pas au cuivre, l’autre)? Est ce que si je prends rebelle avec ce stérilet, la cure sera efficace ?
    Merci pour vos conseils !

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, l’acné peut être causée par des moments de variations hormonales, mais aussi lorsque le corps essaie d’épurer quelque chose. Si un stérilet hormonal est posé, il diffuse de la progestérone, et cela vous provoque donc une variation hormonale, pouvant être source d’acné, car la progestérone est bien connue, pour alimenter l’hyper séborrhée.

      Oui Rebelle peut agir sous stérilets (cuivre ou hormonal).

      Douce soirée !

      Répondre
    • Denau

      Bonjour,
      Mon stérilet hormonal Jaydess m’a également provoqué de l’acné. Je l’ai retiré en août dernier, mais l’acné est toujours présent… La cure Rebelle n’a pas fonctionné sur moi. Avez-vous trouver une solution ?
      Merci !
      Célia

      Répondre
      • L'équipe Glow Up Shop

        Bonjour Celia,

        Lorsque Rebelle n’est pas assez efficace ou que l’acné est installée depuis de bien trop nombreuses années, on peut envisager le cumul Feminitea et You Glow Girl durant 3 mois, du moment bien-sûr que vous ne présentez aucune contre-indication avec Feminitea.

        Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, Rebelle convient à tous les types d’acné, peu importe leur emplacement : car c’est une cure détox, qui traite toute la surface de l’émonctoire PEAU.

      N’hésitez pas à cumuler localement à Rebelle, donc directement, sur la peau : des pschittées d’argent colloïdal, aussi souvent que possible, et à laisser sécher à l’air libre, sans essuyer.

      Douce soirée !

      Répondre
  • paccaut

    Bonjour,
    je suis à ma troisième cure Rebelle et l’acné s’est vraiment amplifié, de 80% je dirais et ne déloge pas, sauf pendant la semaine de pause ou l’inflammation se calme un peu. Je suis un peu étonnée car je me disais au début que cela était l’effet détox, qui faisait tout sortir, mais je ne comprends pas le fait que cela continue après 2 mois.. Avez-vous une piste?

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, il faut parfois 3 à 4 mois de Rebelle pour finir la détox, si l’organisme est très intoxiné et / ou si les émonctoires sont bloqués et / ou si vous prenez des aliments ou cachets qui empêchent l’élimination des toxines de se faire correctement.

      Il faut faire un point sur les intrants (aliments, cachets, cigarette, pilule …) et stopper les choses pouvant entretenir une acné : une peau grasse et une inflammation sont favorisés par les sucres, les graisses trans, les éléments raffinés (non bruts), les laits animaux sous toutes leurs formes. Il faut aussi faire un point sur les systèmes d’évacuation de votre corps : et peut être aider encore plus le foie (cure de desmodium) ou les intestins (cure de probiotiques).

      Une autre piste localement est de purifier la peau, avec des compresses d’argent colloïdal le plus souvent possible pour vous apaiser.

      Un point avec un naturopathe peut être utile, pour des réponses personnalisées.

      Douce journée !

      Répondre
  • Giacometti

    Après 1 année de stress intense j’ai développé subitement de l’acné uniquement sous le menton est sous la machoire. Malheureusement la cure rebelle m’en a donné beaucoup plus même si mon conjoint trouve que ma peau à meilleure teint ect… je pense que le stress a bien déréglé mon système. Par contre j’ai des cycles réguliers et ne voit pas de différence selon mon cycle pour l apparition de boutons inflammatoires. Mais j’ai des boutons localisés principalement sur les zones hormonales je suis un peu perdue merci.

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, combien de mois avez vous suivi Rebelle? Il faut toujours compter 3 cycles de Rebelle environ pour voir ses effets, car c’est une cure pour la peau. Si vous n’aviez pas d’acné avant ce stress intense, je vous invite à consulter un naturopathe pour une gestion au naturel de ce stress, qui a peut être bloqué vos émonctoires. Des plantes existent pour soulager anxiété et stress, type Griffonia, il vous faudra des conseils personnalisés, en complément de Rebelle, pour agir sur l’élement qui visiblement, dans votre cas, a déclenché et entretient cette acné. Douce journée !

      Répondre
  • Sarah

    Bonjour,
    J’ai suivi 3 cures de Rebelle, cependant l’acné revient en force à chaque fois lors de la période de pause, est-ce normal ?
    De plus, je me supplémente en fer, est-ce que les deux sont compatibles ?

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Sarah,

      Dans un premier temps, je ne peux que vous recommander d’éviter (ou de stopper) le cumul de la cure Rebelle et des compléments en fer car Rebelle étant une détox très forte qui en plus est drainante, empêchera le fer de se fixer dans votre organisme.

      Et concernant votre acné, lorsque Rebelle n’est pas assez redoutable, nous préconisons de la remplacer par le cumul de Feminitea et You Glow Girl durant 3 mois.

      Répondre
  • Karine

    Bonjour,
    Je dois prendre des probiotiques (lactibiane) 1x par jour durant 1 mois, dans le but de refaire un peu ma flore suite à la prise de beaucoup d’antibiotiques.
    Est-ce compatible avec Rebelle?
    Merci 🙂

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Karine,

      Rebelle étant une détox très forte qui plus est drainante, il vaut mieux éviter tout cumul au risque de perdre les bienfaits de vos la 2ème et il est donc recommandé de faire les deux cures séparément l’une après l’autre, et en commençant si possible par Rebelle car elle est la plus forte.

      Répondre
  • Sandra

    Bonjour,
    Je suis actuellement sous pilule. Mon dermato m’a prescrit de la spironolactone pour soigner l’acné et pouvoir arrêter la pilule par la suite (3 mois minimum avant de faire effet, elle m’a donc conseillé de continuer la pilule pendant ce temps là). J’aimerai prendre la cure Rebelle en complément, est-ce judicieux? En sachant que la spiro est un diurétique.
    Merci.

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Sandra,

      Je suis navrée mais Rebelle étant très forte, et drainante, elle risquerait de vous faire perdre les bienfaits de votre traitement, c’est pourquoi il est recommandé d’éviter tout cumul avec cette cure.

      Répondre
  • Diane Auxoux

    Bonjour,
    J’ai eu beaucoup d’acné il y a 1 an et ai pris la pilule pour résoudre ce problème rapidement… Ma peau s’est métamorphosée et est redevenu normale et saine.
    Mais la pilule m’a créé d’autres désagréments, certes non visibles mais dérangeants.
    J’ai donc décidé de l’arrêter il y a 2 semaines. J’ai beaucoup hésité, j’avais peur que les boutons reviennent. Pour le moment, par chance, je n’ai aucun bouton. Est-il possible de prendre la cure Rebelle en prévention ?
    Un grand merci pour votre aide.

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Diane,

      Rebelle étant avant tout dédiée aux fortes acnés et aux peaux mixtes ou grasses, il ne semble dans votre situation, pas nécessaire de la prendre dès maintenant avant même le retour des boutons, de plus selon votre type de peau, You glow girl pourrait peut-être être plus adaptée.
      Mais en revanche, la cure Feminitea durant 3 mois pourrait vous être bénéfique afin d’éviter, de prévenir certains aléas de le contraception comme par exemple une faible acné, une chute de cheveux, une irrégularité des cycles ou un déséquilibre hormonal car elle est une cure douce idéale pour une telle transition comme le changement de contraception ou un accouchement 🙂
      Douce fin de journée

      Répondre
  • Clémence Robert

    Bonjour,
    J’ai arrêté la pilule en mars et je viens de commencer Rebelle, mais une prise de sang a montré un profil hyperandrogénique : Feminitea n’est-elle dans ce cas pas plus adaptée ?
    Est-ce que je peux faire une cure de Rebelle puis passer au Feminitea ?
    Merci !
    Clémence

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Clémence,

      En effet, vous pouvez terminer le mois de Rebelle en cours, mais nous vous recommandons de ne pas en faire de second et à remplacer cette cure par le cumul Feminitea et You glow girl qui semble plus qu’adapté à votre situation.
      Feminitea aura pour rôle de rétablir l’équilibre hormonal et You glow girl sen simultané, préservera ou améliorera l’état de votre peau 🙂

      Ce cumul est en plus bénéfique et même idéal dans une telle période de transition que représente un arrêt ou changement de contraception dans votre cas ou un accouchement.

      Répondre
  • Angy

    Bonjour, 🌼
    Merci pour cet article. J’ai une légère acné dans le bas du visage, généralement aggravée avant l’arrivée des règles, et la peau qui a tendance à rougir vite sous le coup de l’émotion. La cure Rebelle serait-elle indiquée dans ce cas ? Je n’ai jamais pris de moyen de contraception. J’hesite un peu avec En douceur parce que j’ai des symptômes du sopk mais je ne sais pas si cette cure agit sur la peau…
    Merci d’avance pour votre aide.

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Angy,

      Tout d’abord, nous ne pouvons que vous remercier de l’intérêt que vous portez à la marque ainsi qu’à nos produits 🙂
      Au vu de votre message, votre peau semble réactive sensible et Rebelle étant très fort, elle est à éviter avec ce type de peau, c’est You Glow Girl qui sera plus adaptée car elle est une détox plus douce que Rebelle.

      Et concernant le SOPK, En douceur n’agira pas sur la peau ni sur l’acné mais vous pouvez tout à fait allier ces deux cures, You Glow girl (qui est à prendre durant 3 mois) et En douceur sont cumulables.

      Répondre
  • Alexia Chicheportiche

    Bonjour,
    J’hésite entre le pac belle peau o prendre des cures Rebelle. J’ai une acné hormonale plutôt mycrokystique (qui s’inflamme) depuis que j’ai arrêté la pilule en mars. Dans le pack il y a 2 cures, là où séparément sur les cures il est indiqué 3 mois de cures. Que dois je faire ? Merci pour votre aide

    Répondre
  • Tiphany Briet

    Bonjour
    Je fais de l’acné depuis un an suite à l’arrêt de ma pilule. J’ai complètement changé d’alimentation depuis 3 mois, de produits cosmétiques et je prends des compléments alimentaires tels que la bardane, le zinc, la vitamine d, les omégas 3 et des probiotiques.
    Cette cure est elle compatible ? Merci je n’en vois plus le bout !

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Tiphany,

      Rebelle étant une détox à la fois très forte et drainante, les cumuls avec des compléments ou traitements sont déconseillés car Rebelle de par son côté drainant, empêchera les compléments de se fixer dans l’organisme. Il est donc recommandé de la faire seule durant 3 mois.

      Répondre
  • Alex

    Bonjour,
    J’ai arrêté la pilule en mars, et depuis j’ai de l’acné hormonale. Enfin il s’agit de microkystes qui s’inflamment en permanence, et sont très douloureux.
    Du coup en lisant un peu le site j’hesite entre prendre le pack Belle peau (qui semble être pour 2 mois, mais les cures séparées indiquent une prise de 3 mois), et 3 mois de Rebelle.

    Merci d’avance pour votre aide,
    Bonne journée

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Alexia,

      En effet le combo de Feminitea et You Glow Girl sera la meilleure alternative dans votre situation (c’est à dire avec une acné de cause hormonale) et il est bien à suivre durant 3 mois 🙂

      Le pack Belle Peau est un moyen de shopper ce cumul (et tout vos cumuls favoris d’ailleurs) à prix plus doux mais il ne suffit nullement pour les 3 mois de cure; il vous faudra 3 pochons de chacune des cures 🙂

      Répondre
  • Léa

    Bonjour

    Peut on combiner rebelle + baby mood avant projet bb pour nettoyer et réguler l’organisme ? J’ai de l’acné autour de la bouche et du menton, des douleurs a la poitrine a l’approche des règles mais pas de douleurs pelvienne et un cycle régulier.

    J’ai vu aussi qu’il y avait feminitea donc je me perds un peu dans les combos pré conception pour rééquilibrer et nettoyer le corps.
    Merci d’avance
    Léa 🙂

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Léa,

      Rebelle n’est pas cumulable à Baby MOOD car le combo serait trop fort pour votre organisme mais You Glow Girl elle, qui est plus douce peut sans problème être prise en simultané 🙂

      Concernant la méprise des deux cumuls cités dans votre commentaire, nous espérons que ces brèves explications répondront à toutes vos interrogations:

      – Le cumul FEMINITEA / YOU GLOW GIRL, est idéal si vous souffrez d’acné ayant une cause hormonale et/ou d’une acné installée depuis de nommbreuses années ou encore pour mieux vivre une période de transition comme après un accouchement ou à l’arrêt d’une contraception hormonale, ces deux cures permettent d’éviter d’éventuels déséquilibre des cycles ou des hormones, acné ou encore chutes de cheveux liés à ce bouleversement.
      – Le combo BABY MOOD et YGG lui, sera le meilleur allié de celles qui veulent se détoxifier avant des essais bébé mais qui souhaitent lutter contre l’acné en même temps.

      En espérant être claires et compréhensibles, nous restons cependant disponibles sur nos réseaux sociaux si un doute ou une interrogation persistent 🙂

      Répondre
  • Marie

    Bonjour,
    J’ai arrêté la pilule l’année dernière. Pas prévention j’ai utilisé la cure rebelle, qui a bien fonctionné sur moi. J’ai commencé You Glow Girl pendant 1 mois mais le problème est que depuis j’ai une poussée d’acné. Je vais répondre Rebelle mais je m’interroge sur l’arrêt de la cure. Comment faire pour l’arrêter sans avoir une poussée d’acné par la suite ?
    Merci

    Répondre
    • L'équipe Glow Up Shop

      Bonjour Marie,

      Ce que vous avez connu avec You Glow Girl est je pense le classique et fréquent effet rebond, il se produit souvent durant les premiers jours ou semaines d’une détox, et You Glow Girl est certes douce, elle reste une détox au même titre que Rebelle. Dans cette situation, l’idéal est d’allier à la cure, un spray d’argent colloïdal (en application cutanée) les deux se complètent très bien pour aider durant les premiers temps.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.