Trouvez ici la cure Glow Up : la mieux adaptée à votre situation ! Article Mis A Jour : Février 2021.

Vous lirez aussi en pied d’article : la référence de tous les compléments alimentaires cités au fil des questions, pouvant vous aider en plus des cures, en cas de problème spécifique.

Je cherche … UNE CURE POUR MES SOUCIS DE PEAU !

1/ J’en vois 2, Rebelle et You Glow Girl, laquelle pour moi ?

You Glow Girl est la cure la plus adaptée pour une problématique de peau réactive et sans éclat, voire inflammatoire (avec de la rosacée) mais qui n’a pas de boutons d’acné (voir ci dessous : tous les types de boutons d’acné possibles) . You Glow Girl apporte apaisement et réparation en profondeur du teint et d’avantage d’éclat en local (hydratation et meilleure vascularisation). Elle cible l’épiderme avec des actifs pour le nourrir et le protéger durablement, et améliore la micro circulation cutanée.

Rebelle est quant à elle LA cure adaptée, à tous les types d’ACNE (cités ci-dessous sur l’image) :

Détox et purifiante, Rebelle est axée sur la gestion dépurative, d’un trop plein d’hormones accumulées et qui créée une sortie acnéique : que ce surplus hormonal soit chronique (exemple : les acnés récurrentes de l’adulte, les acnés dues au SOPK) ou qu’il puisse être localisé dans le temps (comme en post pilule) : Rebelle sera efficace. En effet, la peau est un émonctoire : c’est à dire une porte de sortie du corps, qui se mobilise, quand une substance est présente dans le corps en trop grande quantité et finit par le “polluer” (trop d’hormones, trop de chimie …) et que les autres émonctoires, ceux intérieurs : sont paresseux ou surchargés ou saturés (foie, reins …) : et n’arrivent plus, seuls, à évacuer la surcharge présente. La peau essaie alors d’aider à la sortie = à l’élimination par l’ensemble du corps, des substances (les hormones de synthèses par exemple). Une hyper séborrhée se met alors en place et les soucis peuvent apparaitre : comme l’acné hormonale.  Rebelle peut aider à la gérer car elle va agir à la fois sur la peau en local avec un effet purifiant et anti bactérien : mais aussi travailler en profondeur à stimuler et drainer vos émonctoires intérieurs, pour qu’ils se remettent à travailler à la place de la peau. Ainsi Rebelle a 2 actions : sur la peau elle va faciliter la purification des pores et la circulation du sébum, et sur les organes liés à l’élimination des toxines  et des hormones en surplus (foie, reins, vésicule …), elle va les réactiver. Pour une cure d’attaque sur l’acné elle est donc extrêmement ciblée. Rebelle convient aux adolescents et adolescentes dès 12 ans ainsi qu’à l’homme adulte.

Si vous cumulez de l’acné hormonale à une peau réactive, manquant d’hydratation et d’éclat, prenez d’abord REBELLE sur 2 à 3 cycles, et continuez Rebelle le temps que l’acné soit maitrisée. Puis une fois seulement l’acné maitrisée, enchainez sur You Glow Girl, après une semaine de pause.

Enfin, ces 2 cures étant des cures détox, et non des cure de régulation des hormones de la femme, elles peuvent être suivies :

  • par l’adolescent et l’adolescente (dès 12 ans)
  • même si vous êtes encore sous contraception hormonale
  • par l’homme adulte

2/ J’arrête la pilule, et j’ai commencé Rebelle mais j’ai toujours mon acné hormonale …  Est ce que la tisane peut “intensifier” la sortie d’acné, avant de me guérir? Et si mon acné est là depuis longtemps, ce que je devrais toujours prendre Rebelle, et en continu …?

Ce n’est pas toujours le cas, mais il est possible que Rebelle dans un premier temps favorise une sortie de l’acné, car c’est une cure détox, et une sortie montre que la cure agit (c’est une sortie de transition). Le réequilibrage se fait ensuite, après une épuration DE CE QUI ÉTAIT DÉJÀ PRÉSENT, en sub cutané : et qui allait sortir de toutes façons (Rebelle n’ajoute pas de nouveaux boutons) : cette sortie rebond est temporaire et ne va pas durer, elle montre que Rebelle enclenche la détox, et ne doit pas vous inquiéter.

Si vous êtes en post contraception hormonale, et avez conscience que l’acné est liée à plusieurs années d’hormones de synthèse, que vous souhaitez éliminer du corps, pendant la cure Rebelle : vous pouvez la coupler avec du Desmodium (forme liquide) le matin à jeun.  Cette plante soutiendra votre foie dans l’élimination de résidus des hormones de synthèse que peut être, vous preniez auparavant (pilule, stérilet hormonal …) et la cure Rebelle sera donc encore plus efficace, sur un organisme ayant de bonnes fonctions d’élimination.  Prenez le Desmodium le matin à jeun, espacé de 4 à 5 heures de votre 1ere prise de Rebelle.

Il faut noter que la cure Rebelle sera efficace si elle est suivie sur 2 à 3 mois continus, et qu’il est possible de la renouveler. Quand l’acné sera gérée, il sera ensuite possible de n’en reprendre qu’occasionnellement =>| pour la gestion de “nouvelles” sorties d’acné, quand elles se présentent.

Je cherche … une cure pour les CYCLES DOULOUREUX !

Glow Up propose 2 cures pour les cycles douloureux. Ces 2 cures peuvent se cumuler.

Drama Queen sera régulatrice de l’humeur et de la sensibilité locale (bas ventre) même intense, qui surviennent EN FIN DE CYCLE : SPM et règles douloureuses.

En Douceur freine quant à elle les désagréments d’ordres hormonaux et inflammatoires dus soit au stress, soit liés à l’Endométriose, soit liés au SOPK qui peuvent arriver TOUT AU LONG DU CYCLE. Elle vise à éviter que les problématiques ne se développent plus, et est une cure réequilibrante et dépurative : favorisant également le “non stockage” d’hormones en trop (hyper œstrogènie dans le cas de l’endométriose, ou stockage de trop d’hormones androgènes dans le cas de certains SOPK).

En résumé, Drama Queen : cible le SPM et les règles douloureuses, en étant efficace sur la douleur, les contractions, les spasmes, le moral. En Douceur : cible les douleurs inflammatoires pouvant arriver à tous les moments du cycle : celles provoquées par des surplus d’hormones chroniques ET / ou par des inflammations : cette cure cible donc les douleurs liées à l’Endométriose et au SOPK. Mais aussi toutes les douleurs liés aux cycles tendus et stressés : ovulations douloureuses, tensions post ovulatoires, règles douloureuses.

Je cherche … UNE CURE POUR RÉGULER MON CYCLE : APRÈS UNE CONTRACEPTION HORMONALE!

Je conseille de suivre 3 étapes, à l’arrêt de votre contraception hormonale :

1/ Réaliser une détox douce : Boire beaucoup d’eau et toujours entre les repas : à 3h d’écart de ceux-ci idéalement (et considérer l’eau, comme un médicament à part entière) et débuter des dépollutions du corps : cure de Desmodium (forme liquide) le matin à jeun, car cette plante soutiendra votre foie dans l’élimination des hormones de synthèse, et la cure de tisane sera donc encore plus efficace, sur un organisme ayant de bonnes fonctions d’élimination. Vous pouvez aider le corps en prenant des repas non surchargés en gras, sucres, sels, pour que votre foie soit soulagé et puisse mieux travailler à ôter les hormones de synthèse au fil des jours, sans épuisement. Vous pouvez en plus, prendre à chaque début de repas, des gélules radis noir, artichaut, chardon marie… pour vous soutenir. En détox vous pouvez aussi prendre la cure Rebelle, qui s’adapte parfaitement. Le bénéfice en plus : Rebelle va agir à la fois sur les organes liés à l’élimination des hormones en surplus (foie, reins, vésicule …) mais elle permettra aussi de maitriser la probable acné hormonale : fréquente en post pilule.

2/ Réguler le cycle : Une fois la Détox terminée, si vos règles ne sont pas revenues, je conseille la cure Feminitea : elle agit pour un retour équilibré des 3 temps du cycle féminin et une meilleure métabolisation des hormones naturelles, en étant globale (car en post contraception hormonale : toutes les phases du cycle peuvent être un peu déficientes et donc gagner à être rétablies : ensemble). Feminitea peut donc être, si vous venez d’arrêter votre contraception hormonale : plus adaptée que Back To The Moon, qui elle vise plutôt l’aménorrhée “non explicable” de l’adulte, qui n’est pas directement liée à une sortie de contraception hormonal (situation dans laquelle, un arrêt de règles temporaire, n’est pas inexplicable : du fait de l’effet rémanent, de la contraception, et du temps nécessaire pour que le corps retrouve son rythme naturel) .

3/ Apprendre à vérifier que vos ovulations reviennent convenablement, en lisant votre cycle par symptothermie : ici le livre Cycle Féminin et Contraceptions Naturelles, peut vous aider. La symptothermie : c’est l’analyse du cycle de la femme par la température, la glaire fertile et le col, pour savoir quand vous êtes fertile ou non et se qui se passe exactement dans votre corps. Elle vous permet de diagnostiquer pourquoi le cycle “traine”, pourquoi les ovulations et les règles n’arrivent pas, et ainsi de pouvoir réguler vos cures en fonction. Elle peut aussi vous servir de contraception 100% Naturelle !

A NOTER : Ce n’est pas grave si en post pilule votre cycle n’est pas régulier. Il faut faire un point sur la notion de « régularité attendue des cycles », car beaucoup de femmes prennent les contraceptions hormonales à visée de “réguler” leur cycle, mais c’est une erreur : car votre cycle et sa régularité : dépendent du bon fonctionnement de votre cycle ovarien, lui même stimulé par votre hypophyse. Or sous pilule, le cycle ovarien et les communications ovaire – hypophyse sont stoppées à 100%, et les ovaires ne fonctionnent plus, et c’est un cycle artificiel que vous voyez : les règles sont hyper régulières car totalement artificielles, ce sont des saignements de privation réguliers dès que votre tissu utérin, n’est plus alimenté par les hormones de synthèse, du cachet. Aussi à l’arrêt de la pilule, si vos règles ne sont pas régulières, ce n’est pas votre corps qui est devenu régulier 🙂 ! C’est le cycle naturel qui revient, et il est normal et naturel : qu’il ne soit pas réglé comme une horloge.

Si vous avez pris des hormones très tôt, notez qu’une femme doit vivre entre 100 et 200 cycles : pour devenir régulière. Idéalement, la régularité se met en place vers 20 ans. Si vous n’avez pas laissé ce temps là à vos cycles avant de prendre une contraception chimique, la régularité peut prendre plus de temps à s’enclencher à l’âge adulte, voire ne jamais s’enclencher. Ce qui n’est pas grave en soi, car cycles irréguliers n’est pas synonyme de stérilité.

J’ai une maladie connue, quelles cures me sont interdites?

Si vous avez une pathologie hormono dépendante sensible aux oestrogènes (endométriose, fibrome, cancers de la femme …) : toutes les cures contenant des phytoœstrogènes sont à éviter : ne prenez ni Yes Queen, ni Feminitea, ni Back to the moon, de par les plantes présentes dans ces infusions : qui sont réputées pour leurs propriétés pouvant influencer sur ces pathologies. Le SOPK n’est pas concerné, car il n’est pas “alimenté” par les oestrogènes.

Si vous avez d’autres pathologies ou traitements en cours (exemples : bloqueurs hormonaux, anti coagulants) : il vaut mieux demander conseil à un médecin qui connait votre cas spécifique, ou nous demander en DM Instagram quelles cures éviter pour une réponse adaptée et au cas par cas, car certaines plantes sont réputées pour leurs propriétés : pouvant influencer sur certaines pathologies ou sur certains traitements.

Je cherche … UNE CURE POUR LES RÈGLES DOULOUREUSES !

1/ Je cherche une tisane pour des règles douloureuses OU abondantes AVEC SPM.  J’hésite entre Drama Queen et En Douceur ?

Pour le Syndrome Pré Menstruel et les règles douloureuses : les cures que nous proposons sont Drama Queen (qu est idéale dès l’adolescence) OU En Douceur : dans le cas de cycles globalement très stressés et douloureux tout du long, et/ou avec des dérèglements hormonaux connus : de type Endométriose ou SOPK.

Drama Queen sera antispasmodique et régulatrice de l’humeur et de la sensibilité locale (bas ventre) même intense. En Douceur freine quant à elle les désagréments d’ordres hormonaux et inflammatoires dus soit au stress, soit lié à l’Endométriose, soit lié au SOPK pour éviter que ces problématiques ne se développent plus ; elle est une cure réequilibrante et dépurative, favorisant également le “non stockage” d’hormones en trop (hyper œstrogènie dans le cas de l’endométriose, ou stockage de trop d’hormones androgènes dans le cas de certains SOPK).

2/ J’ai des douleurs intenses de règles, je crois que j’ai besoin d’un traitement d’ “attaque”, tant les douleurs sont installées chez moi depuis des années … Puis je prendre plus d’infusions Drama Queen que la posologie l’indique ? Que faire en cas de crise ou si j’ai “encore” trop mal ?

Tout d’abord : les cures En douceur et Drama Queen peuvent se cumuler, c’est une très bonne solution pour des crampes vraiment insistantes, des spasmes et des tensions qui ne s’apaisent pas.

Si la douleur locale est des contractions intenses, il faudrait en parallèle de la cure sur les 2 premiers mois au moins : prendre du magnésium marin fort (tous les matins à jeun, la marque Nutrigée est très bonne pour ce complément), en cure “d’attaque” complémentaire aux tisanes, afin de relaxer des contractions utérines ou le problème installé de mobilité / tonicité utérine, avec parfois des adhérences, qui sont installées depuis longtemps.

Si le nombre de sachets de cure PAR JOUR ne suffit pas, prenez en parallèle des infusions fortes de feuilles de framboisier, car si vous êtes en début de cure (= que cela fait moins de 2 cycles que vous la suivez), il est possible qu’il vous faille réaliser une vraie cure “d’attaque”, afin de relaxer les contractions utérines qui sont installées depuis longtemps. Une ceinture de laine (écharpe pure laine) nouée autour des reins soulage beaucoup généralement, car maintient et réchauffe. Une bouillotte faisant le tour des reins est aussi idéale.

3/ J’ai de l’endométriose, quelle cure pour moi? des conseils en plus?

Pour les soucis de DOULEURS liées à de l’endométriose ce sera la cure En Douceur, qui peut se prendre TOUS LES JOURS DU CYCLE. Il faudra aussi veiller en parallèle à une  moindre exposition aux xéno oestrogènes dans son quotidien : liés à son lieu de travail, d’habitation, ses produits de toilette, cosmétiques … renseignez vous sur les sources de xéno oestrogènes connues.  

Attention aussi à tout ce qui retiendrait dans votre corps le sang chargé d’hormones (cup provoquant un reflux de sang vers le col lors de vos mouvements, manque d’activité physique …) : il est très important de bien évacuer le sang de l’endomètre pendant les règles car rappelons qu’il est chargé d’hormones, et que l’endométriose s’auto entretien …

Je cherche … UNE CURE POUR CONCEVOIR UN BÉBÉ !

Désormais un article spécifique vous explique, comment utiliser nos cures spécialement dédiées à la fertilité : https://glowup-shop.com/je-veux-un-bebe-quelle-cure-pour-moi

Si vous commencez très bientôt les essais bébé : SEULE BABY BOOST est compatible pour être prise, dans les 3 mois avant les essais bébé, et pendant les essais bébé (la fonction de la CURE BABY BOOST est de REVIGORER le corps : booster la fertilité et favoriser les chances de tomber enceinte).

Les autres cures, sont toutes possibles en pré conceptionnel seulement = à prendre de 1 an à 6 mois, avant la conception, et pas plus près.

Dernier rappel : en cas de désir d’enfant, si vous êtes suivies par un médecin pour améliorer votre fertilité, par des traitements : il vous faudra choisir entre la stimulation CHIMIQUE prescrite (prise d’hormones de synthèse, en cachets ou en injections), soit le NATUREL (nos cures). Ne cumulez pas nos cures, si vous stimulez déjà artificiellement l’ovaire avec des cachets d’hormones de synthèse ou des injections, ni si vous êtes en parcours FIV et PMA : afin de ne pas envoyer un double message à l’ovaire.

Il faut choisir, et ne pas cumuler : soit la stimulation naturelle, soit la stimulation “chimique”.

1/ Certaines de nos cures peuvent vous aider mais en pré conceptionnel seulement = elles sont à stopper 3 à 6 mois avant les essais bébé

Feminitea et Back To The Moon : si AVANT les essais bébé, vous pouvez vous accorder des mois de cures uniquement dédiés à rétablir la santé de vos cycles, AVANT les essais de conception, ces cures peuvent vous aider. Ce ne sera jamais du temps perdu, au contraire, car vous préparez votre corps à pouvoir être fécondé et à pouvoir mener à bien une grossesse, sans vous précipiter, et en faisant les choses DANS L’ORDRE.

En comprenant bien qu’il y a un équilibre hormonal de fond, un terrain, à rétablir pour qu’une grossesse s’envisage sans encombres. Ces cures se prennent donc sur 2 à 3 cycles, espacés de 3 à 6 cycles au moins des essais bébé.

2/ Pourquoi ne pas prendre ces cures, en période d’essai bébé?

Il faut bien comprendre que Feminitéa ou Back To The Moon sont des cures de régulation des hormones féminines sur cycles naturels classiques : aussi elles ne sont PLUS adaptées ni en essais bébé, ni pendant la grossesse, ni pendant l’allaitement : simplement car ces situations là, ne sont PLUS des cycles féminins naturels classiques, mais des cycles de conception et des cycles de grossesse.

Le but et la fonction initiale de Feminitea et Back To The Moon (= ce pour quoi elles ont été créées) : n’est donc pas le soutien à la fécondation, à la nidation, ni à la grossesse. Leur but est de RÉGULER votre terrain = votre base = qui est de retrouver la présence plusieurs fois par an, de cycles féminins naturels classiques à 3 temps en BONNE SANTÉ. C’est normalement la base universelle à envisager, avant de pouvoir espérer, connaitre un cycle de grossesse (il faut procéder, étape par étape). Le cycle naturel classique à 3 temps, est pour rappel : un cycle qui dure environ 25 à 35 jours, et pour lequel on cherche à produire une belle ovulation (du coup : ces cures contiennent des plantes œstrogènes like), puis de belles règles bien fluides (du coup ces cures contiennent des plantes : emménagogues = qui favorisent la destruction et l’évacuation du tissu utérin ; en fin de cycle). Or, quand on veut un bébé, retrouver un cycle classique, équilibré et en santé est l’étape 1, mais l’étape 2, ensuite, est que votre corps soit prêt à tendre vers un autre type de cycle spécifique pour une femme : le fameux cycle de grossesse ! Cycle qui doit durer 9 mois continus, qui contient plein de nouveaux équilibres hormonaux 100% inédits (avec des hormones du bébé = qui ne sont pas là, sur les cycles naturels classiques) : et cycle qui ne se termine : qu’à l’accouchement = pas d’évacuation du tissu utérin, avant un terme de 40 semaines.

Aussi, quand vous cherchez à concevoir, les cycles d’essai bébé ne seront PLUS le moment opportun, pour réaliser un travail sur le cycle hormonal classique (ça c’était le travail préparatoire). Aussi ne prenez les cures ci-dessous, que si vous êtes prêtes à vous accorder ce temps en préparatoire. Si c’est le cas, voici comment bien choisir votre cure :

1/ si vos cycles sont très longs, et les ovulations très rares, combinées à peu de règles : Back To The Moon peut aider à rebooster le préovulatoire : mais à prendre seulement en pré conceptionnel.

2/ si le cycle est déréglé mais pas extrêmement long et que vous avez des règles plutôt fréquentes malgré tout : Feminitea permet de régulariser et d’apaiser le cycle naturel afin qu’il retrouve ses 3 temps avec encore plus de régularité. En effet, son action est la régularisation au naturel, des taux d’hormones féminines et une meilleure métabolisation de celles ci.

3/ si vous avez pris des traitements chimiques de par le passé ou avez un organisme fatigué par des excès, et souhaitez le purifier avant bébé, Baby Mood peut vous aider, afin que votre corps élimine au maximum les toxines, métaux lourds et autres substances : qu’il peut contenir avant la grossesse, et qui pourraient impacter le bébé.

Rappelons le : le placenta et l’utérus une fois la grossesse engagée, vont être des « filtres » pour tous les toxiques (y compris celles déjà en circulation dans le corps avant la grossesse : résidus de pilule contraceptive, de tabac, etc …). Aussi, un corps “nettoyé” avant bébé, permet de ne pas donner d’éléments néfastes, à « filtrer » à l’enfant, par le cordon ombilical et les échanges sanguins. On élimine les polluants, en amont (comme sur un sol, avant de planter une graine). Cette cure aide aussi, à ce que vos émonctoires notamment votre foie : redeviennent suffisamment disponibles et dynamiques : pour bien gérer l’ afflux d’hormones qui va le traverser incessamment sous peu : pendant votre grossesse. Plus votre terrain saura bien se réguler, avec dynamisme et bien filtrer ce qu’il aura à filtrer en temps voulu, et mieux la grossesse se déroulera.

4/ si vous avez un problème connu d’Endométriose ou de SOPK, la cure En Douceur peut être cumulée à l’une des 2 cures pour la santé du cycle, citées plus haut. Elle est une cure réequilibrante et dépurative favorisant le “non stockage” d’hormones en trop : hormones dont la présence “auto alimente” les problèmes d’Endométriose et de SOPK. Des déséquilibres hormonaux installés, qui peuvent entraver de même, la régularité et la qualité du cycle fertile. Cette cure peut être prise jusqu’à la conception, mais est à stopper dès que vous êtes enceinte.

3/ Quel conseils en plus des cures? Je désespère ! J’ai fait des fausses couches …

Avant d’essayer les stimulations ovariennes et de prendre des hormones de synthèse (Duphaston) : je conseille toujours de rencontrez un conseiller Na Pro Technologie / Fertility Care : http://fertilitycare.fr/instructrices-et-medecins/, car pour augmenter votre fertilité au naturel et ne pas saturer votre corps d’hormones de synthèse, ils sauront vous aider. Il sera meilleur pour votre santé et celle du bébé, d’explorer tous les possibles de concevoir sans traitement chimique, et de passer à ces cachets après avoir essayé au naturel, et que les choses puissent être toutes douces pour vous au maximum. En parralèle d’un RDV Na Pro Technologie, vous pouvez :

1/ Commencer d’ores et déjà une cure de bonnes huiles (omégas 3 et 6 = huiles d’onagre et de bourrache), de vitamines du groupe B (b6 et b9 notamment : le “fameux” acide folique !) d’oligoéléments et minéraux marins (Elixir Quinton marin) afin de vous reminéraliser : en vérifiant avec un naturopathe que vous n’avez pas de contrindication (il peut y ajouter de l’iode, du zinc …) : c’est la première démarche pour aider au naturel la restauration de la fertilité ! Des compléments spécifiques existent (Optinatal , folliculine…) : que pourra vous prescrire votre sage femme.

2/ Vérifier que vos ovulations arrivent bien en lisant votre cycle par symptothermie : le livre Cycle Féminin et Contraceptions Naturelles, peut vous aider, il suffira d’appliquer le protocole de contraception naturelle, A L ENVERS : c’est à dire pour vos unions intimes, CIBLER la fenêtre de fertilité pour concevoir : au lieu, de l’éviter !

Voici où le trouver :

La symptothermie : c’est l’analyse du cycle de la femme par la température, la glaire fertile et le col, pour savoir quand vous êtes fertile ou non et se qui se passe exactement dans votre corps. Ovulez vous ou pas? Vos 3 temps du cycle sont ils assez longs et équilibrés (pré ovulatoire, ovulatoire, post ovulatoire) ?

3/ Pendant les essais de conception : la cure BABY BOOST sera la seule compatible et adaptée !

En tous les cas, suivez les conseils de complémentation du point 1/ et adoptez un régime alimentaire bio autant que possible, favorisant les apports de vitamines, de minéraux, d’omégas (fruits, légumes, petits poissons gras, mélanges de bonnes huiles bio Colza + autres selon vos gouts).

Les compléments alimentaires cités dans l’article se trouvent notamment sur le site ONATERA :

Article par Audrey Guillemaud Pour Glow Up

43 réponses sur "Quelle cure Glow Up pour moi?"

  • Jonquel

    Bonjour, je ne connaissais pas votre site avant aujourd’hui c’est en consultant celui de Peau neuve sur Instagram ! Je souffres depuis de nombreuses années des règles qui me déclenche bcp de désagréments donc le plus douleureux est une nevralgie qu’elles cures me conseillés vous ?

    Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, cela dépend du problème de votre adolescente, reportez vous à l’article pour bien choisir, Rebelle sera la cure la plus adaptée pour une acné hormonale, Drama Queen pour les douleurs de règles, En Douceur pour les personnes ayant des soucis liés au SOPK…

      Nos cures ne sont pas réservées aux femmes sous contraception 🙂 !

      Douce journée !

      Répondre
  • Finickel Manon

    Bonjour, j’ai 25 ans et de l’acné depuis 8 ans mais je n’ai jamais pris de moyen de contraception. J’ai commencé la cure rebelle, je dois bien l’utiliser 3 mois ? dois je faire des pauses entre chacune ? Espacée ou non des repas ?
    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse

    Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, je conseille de prendre les cures plutôt en dehors des repas. Rebelle peut vous convenir car l’acné hormonale n’épargne malheureusement personne (et touche aussi les femmes, n’ayant jamais pris d’hormones de synthèse).

      L’acné peut venir d’une surdose de nos hormones naturelles ou d’un autre polluant présent que le corps et qu’il ne peut pas évacuer tout seul par le foie. L’acné apparait alors, la peau étant un émonctoire qui s’active pour chasser le polluant. “Acné hormonale” est d’ailleurs, dans l’absolu, un abus de langage car elle ne vient pas que des hormones : elle peut être liée à plein de choses, à des émonctoires affaiblis notamment, et peut aussi être alimentée par le stress, l’alimentation … puisque la base de l’acné, est un trop plein de sébum, et des bactéries qui s’affolent quelque peu dessus, dans une période où les autres émonctoires n’arrivent pas à réguler la situation 🙂 !

      Pour Rebelle qui est une cure pour la peau, oui on conseille 3 mois de cure (vous pouvez faire une semaine de pause entre chaque mois, ou prendre en continu). 3 mois car pour ne pas épuiser le corps, sa formule est une détox lente pour agir en profondeur.

      Douce journée !

      Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, prendre les cures à jeun ou à 3 heures d’un repas, c’est le top 🙂 !
      Cela permet aux cures de plantes d’agir encore plus efficacement.
      Douce journée !

      Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, oui Rebelle peut se prendre en même temps que la pilule.

      Je vous invite aussi à lire notre article sur l’Acné Hormonale, car il explique ce qui auto-entretient l’acné, et qu’en plus de la nécessité de cures détox comme Rebelle, il est indispensable d’identifier ce qui alimente l’acné dans son mode de vie, notamment pour limiter les pollutions nouvelles. Sinon une acné peut revenir à certains moments, car elle est une mécanique du corps à comprendre : https://glowup-shop.com/comprendre-lacne-hormonale-pollutions-stress-surcharges-emotions/

      Bonne soirée et bon rétablissement !

      Répondre
  • Agnès

    Bonjour,
    je viens d’arrêter la pilule et je cherche à réguler mon cycle. J’ai également été diagnostiquée de kystes endométriosiques ( mais pas d’endométriose en tant que telle). J’hésite donc entre FEMINITEA et EN DOUCEUR.
    P.S. Je ne cherche absolument pas à concevoir 😉
    Merci

    Répondre
    • Audrey Guillemaud

      Bonjour, pour réguler son cycle et retrouver ses 3 temps naturels, la tisane qui vous correspond est Feminitéa, car elle travaille sur la régulation et la métabolisation des hormones de la femme. Elle se prend pendant tout le cycle.

      En Douceur n’est pas une tisane de régulation hormonale : c’est une tisane anti-inflammatoire naturelle et antispasmodique : pour mieux vivre sa fin de cycle lorsque l’on a de l’endométriose et le sopk, et que les règles sont douloureuses. Elle se prend pendant les règles et la semaine les précédant.
      Bonne journée !

      Répondre
      • Agnès

        Merci de votre réponse ! Donc EN DOUCEUR peut-être utilisée pour calmer les lunes douloureuses, elle remplace donc Drama Queen ?
        Je ne comprends plus trop car sur la page de EN DOUCEUR, c’est écrit qu’il faut la prendre tout au long du cycle et pas seulement avant et pendant les règles.
        Merci et bonne journée

        Répondre
        • Audrey Guillemaud

          Bonjour, EN DOUCEUR peut se prendre tout au long du cycle, car parfois, avec l’endométriose, les douleurs ne sont pas “ciblées fin de cycle” avec précision autour des LUNES : et on peut la prendre, à ce moment là, sur 21 jours, avec pause de 7 jours, donc on considère que c’est OK pour la prendre pendant tout un cycle. Au besoin et selon l’expression de la pathologie, quand vous ressentez lourdeur, tiraillements, douleurs, on peut étendre à tout le cycle.

          Par contre, j’ai relu votre 1er message : demandez conseil pour Feminitea à votre naturopathe, pour vérifier que vos kystes sont compatibles avec ses plantes. Car vous m’avez dit que vos kystes, n’étaient pas liés à une endométriose, mais mieux vaut être prudents, car la cure contient des phytooestrogènes, or ils sont déconseillés si votre pathologie est de type endométriose / à dépendance hormonale. De par leurs propriétés : certaines plantes de Feminitea sont réputées d’influence sur ces pathologies. Il faudrait voir votre type de kyste avec un professionnel pour vérifier que Feminitea vous conviendra.

          Douce soirée !

          Répondre
      • Marion

        Bonjour ! J’ai lu avec attention cet article très intéressant sur les cures merci beaucoup ! J’ai donc compris que Rebelle pouvait provoquer un effet rebond sur l’acné et ça me rassure. J’ai commencé ma 1ere cure il y a 3 semaines et je crois que je n’ai jamais eu autant de boutons de ma vie ! Au niveau de la mâchoire mais surtout le cou, je n’ai jamais vu ça sur moi avant. Donc confirmez vous bien que cela est normal ?

        J’ai racheté une 2eme cure de Rebelle pour continuer sur ma lancée en espérant que ça se calme vite et j’ai aussi pris Feminitea mais si j’ai bien lu je dois attendre de finir Rebelle pour commencer celle ci.

        Merci 🙂

        Répondre
  • fanny

    Bonjour, je cherche à réguler mon cycle suite à l’arrêt de ma contraception. J’avais demandé il y a quelques mois lors de ma première commande, quelle cure était la plus indiquée et l’on m’avait conseillé Back to the moon. Mais suite à la lecture de l’article je suis perdue, quelle cure recommandez-vous pour réguler son cycle sachant que j’ai mes règles et pas de projets bébé pour l’instant.
    Merci

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, ne vous inquiétez pas il n’y a aucune souci. L’article a simplement été mis à jour en octobre, car selon l’expérience des lectrices, Feminitea semble avoir aidé dans plusieurs types de soucis de cycle, arrivant en post pilule, car elle est une régulatrice globale. Qui aide au retour de 3 temps équilibrés pour le cycle. Aussi à l’écoute de nos utilisatrices, nous avons mis à jour l’article, car ne connaissant jamais les soucis spécifiques d’ovulation personne par personne, Feminitea peut couvrir un plus large spectre de soucis.

      Mais Back To The Moon est très bien aussi et reste adaptée : c’est une cure de relance spécifique des ovulations et des règles, quand à elle. Aussi elle est 100% adaptée tout de même en post pilule, et plus spécifiquement, dans l’aménorrhée post pilule. Une fois que les règles sont de retour, c’est la règle sur Back To The Moon, on la stoppe, car elle aura bien agi ! Une fois les règles de retour, on peut enchainer sur Feminitea, dès que le problème n’est plus ciblé sur l’aménorrhée (l’absence de règles et d’ovulation).

      Douce journée !

      Répondre
  • Sanabelle

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre que je suis atteinte du SOPK et je viens de me mariée. Forcément je m’inquiète pour projet bébé car je n’ai plus mes règles depuis le 16 juin ce qui fais aujourd’hui 4 mois sans règles.
    Quel cure serait la mieux adapté pour moi ?
    Merci pour toute votre attention.

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, si vous êtes à moins de 3 mois d’ essais bébé, aucune de nos cures, ne conviendra.
      Il vous faudra attendre notre cure Fertilité qui arrive en décembre 2020 et sera compatible avec la période pré conceptionnelle et avec les essais bébé.
      Douce journée !

      Répondre
  • Manu

    Bonjour ♥️
    Je suis sous contraception depuis des années, j ai 25 ans. Je vous présente mon cas parce qu il est complexe et je ne sais pas par où commencer et quelles cures prendre . Je souffrais avant laprise de pilule, d cycle irrégulier , régles hyper douleureuses et d acné hormonale . Je veux arrêter le pillule et suite à la lecture d vos articles j envisage de prendre ces cures: Rebelle, femintea et celle contre les douleurs des règles. Laquelle prendre en premier, deuxième lieu et sur combien de temps ?
    Merci pour votre Réponse à l avance.
    Bonne journée ♥️♥️

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, toutes les réponses sont dans notre article FAQ “Glow Up : COMMENT PRENDRE LES CURES ET LES CUMULER?”, épinglé tout en haut du Blog.
      Pour rappel, on prend toujours REBELLE en premier, et vous pouvez même la commencer, avant l’arrêt de la pilule. On continue REBELLE généralement, sur 2 à 3 cycles, tant que l’acné n’est pas maitrisée.
      Dès que l’acné est maitrisée, vous pouvez arrêter REBELLE, attendre 7 jours, puis changer, c’est à dire, décider de suivre une autre cure.
      Pour vous ce sera Feminitea pendant tout le cycle, et Drama Queen sur les règles + les 7 jours avant les règles.
      Douce journée !

      Répondre
  • Manu

    Bonjour ♥️
    Je voudrais bien passer une commande mais j ai besoin de votre conseil please. J ai 25 ans je veux arrêter la pilule, avant prise de pilule je souffrais de acné hormonale, cycle irrégulier et règles hyper douleureuses.je me suis renseigné sur votre site, pr cure Rebelle ,femintea, et l autre pr les douleurs. svp je vous demande de me conseiller par laquelle commencer et pr combien de temps et laquelle prendre après ?
    Merci énormément 🤗

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, toutes les réponses sont dans notre article FAQ “Glow Up : COMMENT PRENDRE LES CURES ET LES CUMULER?”, épinglé tout en haut du Blog.
      Pour rappel, on prend toujours REBELLE en premier, et vous pouvez même la commencer, avant l’arrêt de la pilule. On continue REBELLE généralement, sur 2 à 3 cycles, tant que l’acné n’est pas maitrisée.
      Dès que l’acné est maitrisée, vous pouvez arrêter REBELLE, attendre 7 jours, puis changer, c’est à dire, décider de suivre une autre cure.
      Pour vous ce sera Feminitea pendant tout le cycle, et Drama Queen sur les règles + les 7 jours avant les règles.
      Douce journée !

      Répondre
  • elodie

    Bonjour,

    Je cherche une cure adaptée mais je suis un peu perdue. Je cherche à réguler mon cycle qui semble perturbé depuis de nombreux mois maintenant. J’utilise une contraception à savoir des patchs et malgré cela il arrive que j’ai des saignements pendant une semaine et cela en dehors de mes règles toujours 2 semaines après mes règles d’ailleurs. Y a t’il une cure qui peut aider à réguler ce problème ? et cela même si je continue à utiliser ma contraception actuelle ? merci d’avance

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, les patchs contraceptifs, sont avec les injections contraceptives, des diffusions d’hormones de synthèse en continu dans le sang. Aucune de nos cures ne pourra réguler ces saignements, car ils sont liés non à vos ovaires et à leur effet sur l’utérus, mais à votre contraception, et à comment votre corps métabolise les hormones de synthèse, qu’elle contient. Vous saignez lorsque votre corps essaie de se dépolluer, et évacue plus vite, les hormones de synthèse (lutérus ne se “maintient” pas). Et à l’inverse, vous ne saignez plus, quand votre corps est suffisamment “imbibé” d’hormones de synthèse pour que la muqueuse utérine se maintienne. C’est lié à un seuil de saturation.

      Nos cures ne peuvent pas aider l’utérus à mieux se maintenir, car c’est votre patch qui dicte les règles du jeu. Pas les ovaires. En effet, nos cures ne peuvent que réguler des saignements sur cycle naturel, car elles ont un impact sur les hormones ovariennes, et le cycle ovarien naturel. Malheureusement, avec une contraception hormonale, ces hormones naturelles là sont bloquées, et les ovaires en pause. Aussi, on n’aura pas de “prise” sur un cycle non naturel et ses saignements.

      Douce journée,

      Répondre
  • Leïla G

    Bonjour,

    Souffrant d’endométriose et de SOPK, je souhaiterai commander la cure En Douceur afin de soulager mes douleurs. Est-elle compatible avec la prise de la pilule contraceptive?

    Merci beaucoup 🌞

    Répondre
  • TD

    Bonjour je viens d’acheter en douceur car j’ai de l’endométriose et le gynéco m’a tout arrêté car cancer du sein hormono dependant. Je commence l’hormonothérapie cette semaine avec le tamoxifene. Puis je faire la cure en douceur que je viens de recevoir ?

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, En Douceur ne contient pas de phyto oestrogènes aussi, normalement elle peut être suivie avec le tamoxifène, qui est un bloqueur des œstrogènes naturels. Mais je vous conseille tout de même d’en parler avec votre praticien.
      Par contre avec votre souci, ne prendre aucune cure hormone like (ni chez Glow Up, ni ailleurs 🙂 ), pas Yes Queen, ni Back to the moon, ni Feminitea, car les lésions d’endométriose sont sensibles aux phytooestrogènes.
      Douce journée !

      Répondre
  • Maïlys

    Bonjour,

    Je voudrais offrir Yes Queen à ma mère mais elle est sous hormonothérapie suite à un cancer du sein. Est ce compatible avec son traitement ?

    Par avance merci 😁

    Répondre
    • Equipe Glow UP

      Bonjour, après un cancer féminin il ne faut prendre aucune de nos cures avec phyto œstrogènes : ni Yes Queen, ni Feminitea, ni Back To The Moon.

      Ne lui offrez pas Yes Queen car malheureusement cela pourrait stimuler les lésions et aller à l’encontre de son traitement bloqueur hormonal.

      Douce soirée !

      Répondre
  • Gwen

    Bonjour,
    Je prends la pilule et je souhaiterai commencer la cure Rebelle.
    Pouvez-vous me confirmer que la cure ne va pas altérer l’efficacité de ma pilule contraceptive ?
    Merci par avance et bonne soirée !

    Répondre
      • Gaëlle

        Bonjour l’équipe Glow-up!

        J’ai 33 ans et de l’acné hormonale depuis quelques années (dans le cou et le bas de la mâchoire, très très rarement ailleurs). Je me demande même si j’ai pas eu plus de boutons ces temps-ci que lorsque j’avais la vingtaine! Après pas mal de recherches pour des solutions naturelles je suis tombée sur votre site et j’ai décidé d’entamer la cure Rebelle qui me paraissait adaptée à mon cas. Pendant la prise de mon 3ème pochon j’avais plusieurs petits boutons blancs sous la peau qui ont disparu presque soudainement mais il y a environ 3-4 semaines, beaucoup d’autres sont apparus et depuis une bonne semaine maintenant j’ai de gros voire très gros boutons, parfois douloureux qui ne diminuent pas et restent très rouges. J’essaie de ne pas les toucher mais il faut bien que je me nettoie la peau doucement matin et soir et c’est tellement moche et visible que je suis obligée de cacher ça sous des pansements quand je travaille.
        J’ai pendant des jours pensé à un dérèglement hormonal car depuis 6 mois maintenant mes règles avancent systématiquement d’environ 4 jours chaque mois. Je n’avais pas lu tout de suite que Rebelle pouvait être à l’origine de boutons, mais puisqu’elle est détox, ça se tient..
        Mais avant d’avoir ce raisonnement j’avais commandé un dernier pochon, pour remédier à des boutons alors toujours présents après près de 3 mois de cure (même si moins nombreux et moins gros qu’en ce moment).

        Maintenant j’hésite à continuer mon 4eme et dernier pochon..

        Avant de faire le lien avec Rebelle, je cherchais d’où ça venait donc j’ai aussi pensé que mes organes émonctoires internes étaient peut-être fatigués alors j’ai acheté du chardon marie pour faire des infusions et régénérer mon foie.
        N’est-ce pas en fait inadapté pendant la prise de Rebelle?
        Est-ce que je ne me suis tout simplement pas trompée de cure?
        Me conseillez-vous tout de même de terminer de dernier pochon?

        Je vous précise si besoin (si je dois changer de cure) que je suis depuis un an sous stérilet en cuivre.

        Je vous remercie par avance d’avoir pris le temps de me lire !

        Répondre
        • Equipe Glow UP

          Bonjour, vous avez bien choisi la bonne cure, en première intention, lorsqu’il y a de l’acné. Cependant, si Rebelle n’agit pas au bout de 3 à 4 pochons, et si vous n’avez pas de prise au quotidien, d’hormones de synthèse bloquant l’ovaire (ce qui est votre cas = stérilet cuivre) : Rebelle n’est peut être pas la plus adaptée, car elle est détox, or, on peut constater que vous avez peut être, un dérèglement hormonal, et tenter d’agir alors, sur une autre voie d’action possible, et un travail plutôt sur l’ovaire.

          Vous pouvez remplacer Rebelle, la détox, par un couplet plus doux et qui travaille sur la régulation des hormones ovariennes : et est parfois mieux adapté à certains cas d’acnés très récurrentes et installées sur la durée : Feminitea + You Glow Girl.

          Concernant les cumuls : il vaut mieux ne pas, par contre, cumuler Rebelle à d’autres détox (chardon marie …), en même temps. Car cela risque de faire une détox “encore plus forte”, trop vite (et faire sortir encore d’avantage : de boutons). Par contre on peut la cumuler à des cures régénérant le foie : comme le desmodium. Desmodium qui peut aussi se cumuler à Feminitea et You Glow Girl.

          Douce journée !

          Répondre
  • BREVIER LOSI

    Bonjour,
    Je suis la cure Rebelle depuis un mois et l’ai recommandée. L’efficacité est réelle ! Cependant, j’ai remarqué également un changement au niveau de mon odeur corporelle (aisselles notamment) alors que je n’ai jamais senti auparavant. Rebelle peut-elle y être pour quelque chose ? (précision : pas de contraception depuis 10 ans)

    Répondre
  • Fafa

    Bonjour.
    J’espère que vous allez bien
    J’aimerais savoir quelle cure prendre lorsqu’on a selon le médecin, un léger SOPK avec ovulation rare et qu’on souhaite avoir un bebe.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.